• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 1 : le MHSC saison 2013-2014 reprend l'entraînement

Montpellier - le premier entraînement de l'ère Fernandez du MHSC - 27 juin 2013. / © F3 LR
Montpellier - le premier entraînement de l'ère Fernandez du MHSC - 27 juin 2013. / © F3 LR

Retour au boulot pour les footballeurs de Montpellier. Une rentrée, version Fernandez, sur la pointe des pieds au domaine de Grammont. L'effectif n'est pas encore au complet mais l'entraînement a repris, tout de même, ce jeudi matin.

Par Fabrice Dubault


Premier sorti des vestiaires, ce jeudi matin, Jean Fernandez, le nouvel entraîneur de Montpellier suivi de 23 joueurs seulement. Parmi eux, une seule recrue, Djamel Baka, l'attaquant de poche en provenance de Nancy, 1m71 et 5 buts l'an passé.
Absents en revanche : Younès Belhanda et Henri Bédimo, les 2 plus gros salaires du club. Ils sont sur le départ et ont reçu des propositions fermes de clubs étrangers. Du montant de leurs transferts, estimés à 11 millions d'euros, dépendra le futur visage de MHSC.

Après une année, post titre de Champion de France, difficile à digérer financièrement, le Montpellier Hérault repart avec des ambitions mesurées.
Jean Fernandez, le coach, va donc attendre encore quelque temps son attaquant de pointe. Et ce ne sera pas Djibril Cissé. Il s'en accommode pour l'instant.

Montpellier - le premier entraînement de l'ère Fernandez du MHSC - 27 juin 2013. / © F3 LR
Montpellier - le premier entraînement de l'ère Fernandez du MHSC - 27 juin 2013. / © F3 LR

Le premier entraînement dirigé par Fernandez a plu aux joueurs. Beaucoup moins physique que sous l'ère Girard. Ils ont apprécié de toucher le ballon dès le premier jour et sentent le changement.

Fernandez a maintenant 1 mois et demi pour peaufiner son collectif et trouver son équipe type. Il aura la pression car
l'ouverture du championnat, ce sera le 9 août face au PSG.

Montpellier : reprise de l'entraînement du MHSC


Montpellier (L1) a effectué jeudi au centre sportif de Grammont la reprise de l'entraînement sous la conduite de son nouvel entraîneur Jean Fernandez et sous l'oeil du président Louis Nicollin.
"Le président est un peu déçu par la saison passée. Je veux rendre du plaisir et du bonheur aux gens. On a les moyens de réussir une belle saison, à savoir finir entre la 5e et la 10e place. Je me fais à l'idée de titiller les équipes du haut de tableau", a indiqué Fernandez, ex-entraîneur de Nancy qui succède à René Girard, l'homme du titre de 2012.
Une seule recrue, l'attaquant Djamel Bakar (Nancy) était présent pour ce premier rendez-vous. Le jeune milieu offensif Morgan Sanson, transféré du Mans (L2), bénéfice de jours de repos suppléementaires avant le championnat d'Europe des moins de 19 ans.

Enfin, le défenseur ivoirien du PSG Siaka Tiéné, en contact avancé avec Montpellier, n'était pas là non plus. "Il est venu deux jours et est reparti pour des raisons personnelles", a expliqué Laurent Nicollin, président délégué.
Montpellier est toujours dans l'attente des départs du meneur de jeu franco-marocain Younès Belhanda et du défenseur camerounais Henri Bédimo, absents pour la reprise après avoir joué avec leur sélection respective au mois de juin. "On a deux propositions fermes pour Younès Belhanda. On a trouvé un accord avec ces clubs. Maintenant, c'est à lui de choisir. Pour Henri Bédimo, on attend deux propositions qui devraient se décanter dans la première quinzaine de juillet. Avec les Anglais, c'est un peu plus long", a précisé Laurent Nicollin.

"De toute façon, on doit solder le cas de Belhanda ou Bédimo pour étudier les deux ou trois pistes que l'on a pour un avant-centre. Plus simplement, on doit vendre un joueur pour équilibrer un budget".
Peu satisfait du rendement des attaquants Emanuel Herrera et Gaëtan Charbonnier, Montpellier désire engager un buteur. L'attaquant Djibril Cissé, approché au cours de l'intersaison, figure t-il encore sur cette liste?

Les discussions sont actuellement suspendues avec le joueur encore sous contrat un an avec Queens Park Rangers (D2 anglaise). "Dans la vie, il ne faut jamais dire que quelqu'un ne viendra pas. Mais, je n'ai pas envie de payer un DJ aussi cher.
S'il vient à la pige, on verra", a estimé le patron montpelliérain Louis Nicollin qui a peu apprécié que Cissé s'improvise en DJ dans un bar et une boîte de la ville le week-end dernier.
L'ancien champion de France, qui disposera d'un budget de 40 à 50ME, a considérablement élagué son effectif avec le départ de neuf joueurs, notamment ceux de John Utaka, Marco Estrada ou encore Mapou Yanga-Mbiwa, transféré cet hiver à Newcastle.
A l'inverse, le milieu offensif Rémy Cabella, auquel Nicollin a refusé un transfert à l'OM, a participé au début de la préparation.

Louis Nicollin en 3 questions

Louis Nicollin, a expliqué jeudi qu'il ne ferait "pas de folies" à l'intersaison pour le recrutement, à l'occasion de la reprise de l'entraînement du club héraultais de football.

Question: Quel discours avez-vous tenu à vos joueurs pour cette reprise ?
Réponse: "J'ai demandé aux joueurs de gommer la saison passée, qui a été pour moi une très mauvaise saison. Comme je leur ai dit, je suis très remonté. Ils me doivent quelque chose car je ne peux pas accepter de finir à la 9e place avec l'effectif que l'on avait, les joueurs que l'on a pris et les salaires que l'on a donnés. Dans ma tête, cela sera dur à effacer. Je suis très content de mon nouvel entraîneur (Jean Fernandez, ndlr). Il y a très longtemps que j'aurais dû le prendre mais il était dans des grands clubs. J'espère qu'il fera du bon boulot. Au moins cela fera "fermer la gueule" à quelques uns".

Q: Où en est le recrutement ?
R: "Pour les recrues, on va attendre les opportunités, mais on ne fera pas de folies. Le football va très vite. Quand je vois qu'Auxerre, l'ancien club de +Jeannot+ (Jean Fernandez, ndlr), a frisé la correctionnelle, je ne veux pas vivre la même chose. On ne fait pas d'efforts surhumains, mais on n'a pas à en faire. D'autant que je m'attends à une baisse de fréquentation après notre participation à la Ligue des champions. Comme dit mon fils (Laurent Nicollin, président délégué, ndlr), +vendons Younès Belhanda, vendons Henri Bédimo, et ensuite on verra+". Quant à Djibril Cissé, c'est un très grand joueur qui ne déparera pas à Montpellier, mais ne je ne veux pas balancer les sous comme ça. Après, dans la vie, il ne faut jamais dire que quelqu'un ne viendra pas. Mais, je n'ai pas envie de payer un DJ aussi cher. S'il vient à la pige, on verra. Mais vu les sous qu'il gagne en Angleterre, la Paillade devrait vendre un sacré nombre de camion-poubelles!".

Q: Quel est votre objectif ?
R: "Etre dans les dix premiers et gagner une petite Coupe de France. Ce n'est peut-être la première année que l'on y réussira, mais j'aimerais bien retourner en finale. Il n'y a que la Coupe de France pour attirer autant de monde sur la (place de la) Comédie après un titre. Avant de prendre ma retraite, cela serait sympa".

Sur le même sujet

Battle Of The Year : Interview du Bboy Dany

Les + Lus