Ligue 1 : Montpellier fait match nul 1 partout face à Guingamp

Les footballeurs de Montpellier n'arrivent pas à gagner. Champions de la parité, ils ont une nouvelle fois fait match nul samedi soir contre les Bretons de Guingamp, un partout.

© France3

Les hommes de Jean Fernandez, ont une nouvelle fois raté le coche. Mais à force de perdre des points bêtement à la maison de surcroît, Montpellier va finir par jouer avec le feu. Malgré un but somptueux de Rémy Cabella, l'équipe n'a jamais semblé être à l'abri d'un retour des bretons. Et c'est ce qui c'est produit avec un penalty sifflé pour Guinguamp en deuxième période qui remet les deux équipes à égalité.

On peut regretter le but tout à fait valable de Benjamin Stambouli refusé par l'arbitre, d'ailleurs pas très inspiré hier soir à l'image de la rencontre, cela n'efface pas le sentiment général. Montpellier fait peine à voir. Le champion de France 2012 n'est plus que l'ombre de lui même. Il va falloir réagir et ce dès vendredi prochain lors du déplacement chaud bouillant au Vélodrome.


Jean Fernandez (entraîneur de Montpellier) : "On a eu un match difficile. On a joué devant une bonne équipe de Guingamp, qui s'est bien organisée sur le plan défensif. On a manqué de vitesse dans la transmission du ballon et on a eu du souci pour se créer des espaces dans les trente dernières mètres. En seconde période, on a été beaucoup mieux. On a fait le plus difficile en menant 1-0. Ensuite, il y a ce penalty. On me dit que c'est hors de la surface, on me dit qu'il n'y pas penalty. Mais avant tout, on marque un but. l'arbitre ne l'accorde pas alors que le ballon est rentré. C'est un peu difficile. C'est incroyable la poisse que l'on a depuis le début de saison. On s'attendait à un match difficile face à Guingamp, qui joue bien et qui joue en confiance. On a manqué de percussion dans les trente dernières mètres, point faible de notre match. On manque un peu d'efficacité. Est-ce un problème de confiance? On a beaucoup de pression à domicile, car on est dans l'obligation de gagner. On a aussi un peu le sort contraire. Je suis vraiment déçu ce soir. On voulait absolument prendre ces trois points pour entrer dans une bonne dynamique avant la trêve.On doit faire le dos rond car à un moment cela va sourire.".

Vitorino Hilton (capitaine de Montpellier) : "Je ne sais pas si on a la poisse, mais on vit un moment difficile. On avait envie de gagner ce match, mais on concède le nul, le neuvième de la saison. je n'ai jamais vu ça dans ma carrière. comme on n'arrive pas à gagner, l'inquiétude est là. Il nous manque ce petit détail pour gagner. Le penalty? L'attaquant fait obstruction. L'arbitre est passé totalement à côté de son match. Il nous a gravement pénalisé, d'autant qu'il oublie le but de Stambouli.".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault sc ligue 1 eag en-avant guingamp football