Ligue des champions : une nouvelle formule alambiquée pour Montpellier et le PSG

Le logo du MHB / © MHB
Le logo du MHB / © MHB

Affiche scandinave entre les Suédois et les Danois pour la reprise de la ligue des Champions, ce mercredi. Montpellier comme le PSG ne feront leurs débuts que ce week-end. Pour les handballeurs du MHB, la première rencontre à domicile contre les Macédoniens leur laisse le droit à l'erreur.

Par Sylvie BONNET avec l'AFP


La Ligue des champions reprend donc, ce mercredi, dans une nouvelle formule compliquée, avec le match scandinave entre les Suédois de Kristianstad et les Danois de Kolding. Le Paris SG et Montpellier ne feront leurs débuts que ce week-end.
Les deux représentants français auront fort à faire d'entrée, le PSG samedi chez les Allemands de Flensburg et le MHB à domicile, dimanche, contre les Macédoniens du Vardar Skopje. Mais la formule concoctée par l'EHF, longue et alambiquée, leur laisse le droit à l'erreur. Les matches-couperet n'auront lieu que bien plus tard.

La nouvelle formule de la ligue des champions

Les 28 participants, au lieu de 24 les années précédentes, sont répartis en quatre groupes de valeur inégale : deux poules fortes de huit équipes et de deux poules moins relevées de six clubs.
Dans les groupes A et B se trouvent tous les gros poissons : Barcelone, tenant du titre, le PSG et les grands clubs allemands (Kiel, Rhein-Neckar), hongrois (Veszprem) et polonais (Kielce).

Montpellier doit se placer entre la 2ème et 6ème place pour participer aux play-offs

Pour Paris, l'objectif sera de terminer premier afin de se qualifier directement pour les quarts de finale, en évitant l'étape des play-offs. Mais Kiel, Veszprem, voire Flensburg, pourraient l'en empêcher, ce qui ne serait d'ailleurs pas une catastrophe pour ses ambitions de titre.

Montpellier visera plus modestement les places de 2e à 6e, qui permettent de participer à ces mêmes play-offs, avec de bonnes chances d'y parvenir, Kristianstad et Copenhague paraissant en-dessous. Pour la pôle position, le Barça semble au-dessus du lot.

Dans les groupes C et D, sorte de deuxième division, on se battra pour terminer dans les deux premiers afin de s'inviter aux play-offs avec les grands, mais avec peu de chance d'aller plus loin. On trouve quand même quelques bons clubs parmi ces douze équipes, la Rioja, deuxième représentant d'un handball espagnol durement éprouvé par la crise économique, ou le Metalurg Skopje. Mais aucun n'est à priori armé pour participer au Final Four, organisé comme tous les ans à Cologne, fin mai.
Les six vainqueurs des play-offs rejoindront les premiers des groupes A et B en quarts de finale, d'où sortiront les participants au Final Four.

Le programme :

Mercredi 16/09

Groupe B (19h00) Kristianstad (SWE) - Kolding (DEN)

Jeudi 17/09

Groupe A (19h00) HC Zagreb (CRO) - Kiel (GER)
Groupe C (19h00) Tchekhov (RUS) - La Rioja (ESP)
Groupe D (20h00) Schaffhouse (SUI) - Elverum (NOR)

Samedi 19/09

Groupe A (16h00) Plock (POL) - Veszprem (HUN)
                (17h30) Flensburg (GER) - Paris SG (FRA)
                (18h00) Besiktas (TUR) - Celje (SLO)
Groupe C (18h00) Brest (BLR) - Novi Sad (SRB)
                 (18h00) Porto (POR) - Presov (SVK)
Groupe D (18h30) Zaporojie (UKR) - Metalurg Skopje (MCD)

Dimanche 20/09

Groupe B  (16h30) Szeged (HUN) - Kielce (POL)
                 (17h00) Montpellier (FRA) - Vardar Skopje (MCD)
                 (19h30) Rhein-Neckar (GER) - Barcelone (ESP)
Groupe D  (16h50) Skjern (DEN) - Baia Mare (ROU)

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus