Cet article date de plus de 8 ans

Mairie de Montpellier : Philippe Saurel candidat officiel pour le PS

Déjà en campagne depuis 3 mois, Philippe Saurel dit répondre à la demande de centaines de Montpelliérains qu'il a rencontré. Sa candidature se veut être celle "du changement". Il souhaite remettre "Montpellier et l'agglomération sur de bons rails".
Philippe Saurel - candidat PS aux municipales de 2014 à Montpellier - 1er mars 2013.
Philippe Saurel - candidat PS aux municipales de 2014 à Montpellier - 1er mars 2013. © F3 LR

Philippe Saurel est conseiller municipal de la majorité socialiste sortante. Pourtant, il dit vouloir "tourner la page". Mais laquelle ?
Celle d'Hélène Mandroux ou celle de Georges Frêche !


Près de deux ans et demi après sa mort, l'ombre de Georges Frêche plane toujours à Montpellier où les socialistes se bagarrent pour décrocher
l'investiture pour les élections municipales de 2014.
A un an du scrutin, ils sont déjà trois "enfants" de Frêche à être officiellement dans la course. Après la maire sortante PS Hélène Mandroux, 72 ans et le président de l'agglomération, Jean-Pierre Moure, 64 ans, c'est l'adjoint à la culture Philippe Saurel, 56 ans, qui a lancé vendredi sa campagne.

Le président du Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin, pourrait aussi inscrire son avenir dans l'Hôtel de ville dessiné par Jean Nouvel, même si d'aucuns le voient plus à Perpignan. L'ancien patron du conseil général des Pyrénées-Orientales et actuel sénateur répète à l'envi que "Montpellier l'intéresse".
S'ajoute encore le président PS du conseil général, André Vézinhet, auquel on prête plus des vues sur le siège au Sénat de Robert Navarro. Sans oublier quelques noms qui sont cités de-ci de-là, comme celui du conseiller spécial au sport de Mme Mandroux, le député Patrick Vignal.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 parti socialiste politique