Meurtre du Canal du Midi à Agde : les 3 accusés risquent la perpétuité

Montpellier - les accusés dans le box de la cour d'assises - octobre 2015. / © F3 LR
Montpellier - les accusés dans le box de la cour d'assises - octobre 2015. / © F3 LR

A Montpellier, le procès de la fusillade d'Agde se poursuit aux Assises de l'Hérault. Les faits remontent à août 2010, sur les bords du Canal du Midi. Une vingtaine d'hommes a monté une véritable embuscade contre 4 personnes. Les 3 accusés qui comparaissent encourent la prison à perpétuité.

Par Fabrice Dubault


Depuis deux semaines, témoins, experts, policiers, psychologues et psychiatres se sont relayés à la barre des Assises de l'Hérault. Ils ont tenté de faire comprendre comment un racket a pu tourner en fusillade à Agde, faisant un mort et trois blessés, en août 2010.
3 hommes, qui comparaissent libres, sont accusés d'être les auteurs de ce guet-apens, ils risquent la perpétuité. Un 4e, remis en liberté sous contrôle judiciaire, car le délai d'attente pour fixer la date du procès à dépasser la limite, est en fuite et ne s'est donc pas présenté devant le tribunal.

Autre perception de cette affaire, chez les avocats des familles des victimes, la partie civile. Pour eux, la culpabilité des trois accusés ne fait aucun doute.

Les réquisitions du procureur sont prévues mardi prochain. Le verdict est annoncé lui, vers la fin de la semaine prochaine.

Montpellier : 2 semaines d'audience aux assises dans l'affaire du meurtre du Canal du Midi à Agde en 2010
Reportage F3 LR : E.Jubineau et S.Bonnet

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus