Montpellier : le festival Arabesques célèbre les valeurs partagées entre monde arabe et Europe

Arabesques, l'un des principaux festivals dédiés aux arts du monde arabe en Europe, célèbre plus que jamais à partir de ce mercredi à Montpellier les valeurs partagées, tout en poursuivant son combat contre les stéréotypes.


Crée en 2006 par l'association Uni'sons de la Paillade, l'un des quartiers les plus pauvres de Montpellier, le festival propose une programmation festive et éclectique favorisant l'échange et la rencontre.

"Rester une société unie, solidaire"


Avec pour sa 11e édition, "une thématique engagée dans une actualité poignante", expliquent ses organisateurs : "l'Orient merveilleux". Après "les évènements tragiques qu'ont connus certains pays, y compris le nôtre", disent-ils, "notre plus grand défi est de rester une société unie, solidaire, respectueuse des particularités".

Un festival qui fait voyager


De débats en conférences, concerts, pièces de théâtre, représentations de danse et projections de cinéma, ce festival qui se veut ouvert au plus grand nombre fera voyager quelque 200.000 personnes attendues (dont 15.000 entrées payantes) jusqu'au 22 mai, de Damas à Grenade, Le Caire, Tunis, Alger, Fès et Cordoue.

Habib Dechraoui, organisateur du festival Arabesques et Fatima El Alaoui, chef cuisinière et participante au festival, invités du 12/13 de France 3 Languedoc-Roussillon.
Les invités du 12/13 de France 3 Languedoc-Roussillon le 11 mai 2016

Lutter contre les stéréotypes


Le but: évoquer sept siècles de relations intenses entre le monde arabe, l'Afrique du Nord et l'Europe par le biais des routes d'Al-Andalus (711-1492) et d'interroger la manière de faire vivre cet héritage partagé et de lutter contre les stéréotypes.

Des invités de marque


Pour cela, des artistes confirmés et émergents, relevant de la tradition ou de la scène contemporaine arabe, investiront différents lieux - avant tout le vaste domaine départemental d'O et sa vingtaine d'hectares - mais aussi l'Opéra Comédie ou l'aéroport.
Le public sera notamment convié à une chasse au trésor dans le Montpellier médiéval - le fabuleux trésor d'Hisham l'Andalou- mais aussi invité à écouter l'orchestre arabo-andalou de Fès, la oudiste et chanteuse syrienne Waed Bouhassoun, les chanteuses de la scène contemporaine Karimouche et Hindi Zahra, l'électroacoustique d'Egyptian project ou encore l'humoriste Fellag, qui torpille les clichés. 

L’Orchestre arabo-andalou de Fès en concert à l'opéra Comédie

J.P. Faure et J. Mörch

Ancien co-fondateur du groupe de rap montpelliérain Boss Phobie, Habib Dechraoui, le directeur du festival Arabesques, a dédié ce 11e festival à son amie Leïla Alaoui, photographe franco-marocaine tuée le 18 janvier 2016 dans les attentats de Ouagadougou, au Burkina Faso.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité