Cet article date de plus de 8 ans

Montpellier retenue comme nouvelle zone pour les "emplois francs"

Après Perpignan, Montpellier va devenir une zone d'emplois francs. Il s'agit d'une mesure du gouvernement pour essayer de booster les embauches de jeunes diplômés dans les quartiers.
François Lamy, ministre de la Ville en visite à Montpellier - archives
François Lamy, ministre de la Ville en visite à Montpellier - archives © F3 LR

Cette mesure consiste à verser une aide forfaitaire de 5.000 euros, à tout employeur (principalement issu du secteur marchand) qui s’engage à recruter en contrat à durée indéterminée, un jeune issu d’une zone urbaine sensible (ZUS).
5.000 contrats aidés devraient voir le jour, d'ici à la fin de l'année, en France.

Les conditions des emplois francs - 2013.
Les conditions des emplois francs - 2013. © F3 LR


Pour être éligibles aux emplois francs, les candidats doivent être âgés de 16 à 30 ans, résider en ZUS depuis au moins 6 mois et justifier d'une recherche d'emploi pendant 12 mois sur les 18 derniers mois. Il faut aussi n'avoir jamais eu un emploi en CDI. A Montpellier, 5 quartiers sont compris dans le dispositif.

Selon le Ministère de la ville à qualification égale, un jeune issu des quartiers a 2 fois moins de chance d'accéder à l'emploi.

31 nouvelles zones d'emplois francs (en rouge) sont créées en plus des 10 déjà existantes en France
31 nouvelles zones d'emplois francs (en rouge) sont créées en plus des 10 déjà existantes en France © le Parisien - Aujourd'hui en France

Selon leparisien.fr, c’est la réponse de François Hollande pour calmer la banlieue : les emplois francs. Le gouvernement se prépare à étendre ce dispositif destiné à faire reculer le chômage dans les quartiers difficiles. Le nombre de sites concernés par cette aide à l’embauche va passer de 10 à 41.

En Languedoc-Roussillon, après Perpignan, en juin, Montpellier intègre le dispositif. Pôle-emploi a dénombré 800 personnes éligibles à Montpellier, reste à savoir combien le gouvernement attribuera de places.

A Perpignan, 50 places sont disponibles, 10 contrats sont déjà actés.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie social politique