Cet article date de plus de 4 ans

Natation : Philippe Lucas est à Narbonne mais ira à Montpellier s'il a un "meilleur salaire"

Les nageurs de l'équipe de Philippe Lucas ont brillé aux Jeux Olympiques de Rio. Ils sont de retour à l'entraînement dans les bassins de Narbonne. Mais ils pourraient très vite déménager, notamment si leur coach se voit proposer un "meilleur salaire" à Montpellier, ou ailleurs.
Philippe Lucas et ses nageurs de retour à l'entraînement à Narbonne, dans l'Aude -5 octobre 2016
Philippe Lucas et ses nageurs de retour à l'entraînement à Narbonne, dans l'Aude -5 octobre 2016 © F. Guibal / F3 LR

Philippe Lucas et ses nageurs sont de retour à l'entraînement à Narbonne.

Retour en douceur


La reprise se fait en douceur notamment pour Marc-Antoine Olivier, qui a décroché une très belle médaille de bronze lors des JO de Rio. Il a déjà de nouveaux objectifs : à commencer par les championnats du monde cet été, en Bulgarie.

Lucas, entre Narbonne et Montpellier


Annoncé à Montpellier, le team Lucas devrait rester à Narbonne cette année, même si rien n'est signé.

Il n'y a pas de tentation, je vais là où j'ai les meilleures conditions d'entraînement et le meilleur salaire, c'est clair et précis. Si on me donne de bonnes conditions d'entraînement et si j'ai un meilleur salaire quelque part, je vais là.", déclare Philippe Lucas.


Un reportage d'Alexandre Grellier et Frédéric Guibal
durée de la vidéo: 01 min 22
Natation : Philippe Lucas est à Narbonne mais il ira à Montpellier s'il a un "meilleur salaire" ©F3 LR

Philippe Lucas en chiffres


Il a commencé sa carrière d'entraîneur à l'âge de 20 ans à L'US Melun.

En 2006, Philippe Lucas rejoint le club de Canet-en-Roussillon emmenant avec lui Laure Manaudou et tout son groupe d'entraînement. Il devient directeur sportif de la piscine olympique Europa et responsable du secteur Élite du club, classé dixième en France.

En mai 2007 Laure Manaudou, le quitte pour aller s'entraîner en Italie.

En 2009, il est mis à pied et convoqué pour un licenciement pour faute grave après avoir affirmé ne pas avoir été payé par son club de Canet-en-Roussillon depuis des mois.

En 2012, Philippe Lucas rebondit à Narbonne.

Aujourd'hui, il est toujours à Narbonne mais la porte reste ouverte pour un éventuel déménagement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
natation sport