Les parents de Charlotte émus par les marques de soutien témoignent de leur douleur

Publié le Mis à jour le

Ils réclament justice pour leur fille de 18 ans tuée à Montpellier en décembre dernier par un chauffard. Selon eux, les faits relèvent de la cour d'assises.


Au lendemain de la marche blanche en hommage à Charlotte qui a réuni un millier de personnes, hier à Montpellier, les parents de la jeune fille tuée par un chauffard le 22 décembre dernier, ont retrouvé le calme de la maison familiale gardoise. La pelouse du jardin est recouverte de fleurs et couronnes dédiées à Charlotte. Et ils en arrivent encore ce samedi.
Moins d'un mois après le drame, les parents de Charlotte souhaitent mener un combat contre des faits qu'ils estiment criminels.

Le soir de l'accident, l'avant veille de Noël, la jeune étudiante de 18 ans, en 2e année de pharmacie, a été victime d'un conducteur "fou et irresponsable". Un homme qui conduisait sans permis de conduire et sans assurance. Des circonstances aggravantes pour cet homicide involontaire selon la justice, que les parents de la victime aimeraient voir requalifié en homicide volontaire et donc passible des assises.

Le chauffard, âgé de 33 ans, est écroué en attente de son procès. Il nie toujours les faits.