Cet article date de plus de 6 ans

Pub sexiste d'une auto-école de Montpellier : Bouscaren épinglé

L'entreprise Bouscaren, première auto-école de Montpellier a été épinglée par l'autorité de régulation de la publicité pour sa campagne de pub aux relents sexistes. OIn y voyait une jeune femme assise sur une valise au bord de la route et ce slogan : "Vous pourriez la prendre pour 1 euro / jour..."

La publicité pour le permis de conduire à un euro
La publicité pour le permis de conduire à un euro © Publicité Bouscaren
A l'époque le patron de l'Auto-école de Montpellier s'était défendu en expliquant que l'expression prendre dans le langage courant concernait l'auto stop. Argument rejeté par l'association "Osons le féminisme".

Les plaintes sont fondées.
La publicité de la société Bouscaren ne respecte pas les dispositions des points 2.1 et 2.2. de la Recommandation « Image de la personne humaine ».
Il est demandé au Directeur général de l’ARPP de prendre toutes mesures utiles pour que cette publicité ne soit pas renouvelée .
Le Jury de Déontologie Publicitaire a  été saisi de 17 plaintes émanant de particuliers, dont une de la porte-parole de l’association « Osez le Féminisme ! », afin qu’il se prononce sur la conformité aux règles déontologiques en vigueur, d’une publicité en faveur de l’école de conduite ECF-Bouscaren, diffusée en presse, notamment, dans le supplément du Midi Libre, et reprise sur les réseaux sociaux.

Pour le jury de déontologie de la publicité
Les plaintes sont fondées ;
La publicité de la société Bouscaren ne respecte pas l' Image de la personne humaine 
Il est demandé au Directeur général de l’ARPP de prendre toutes mesures utiles pour que cette publicité ne soit pas renouvelé .

Interrogée par nos confrères de France Bleu Hérault la responsable de l'association Osons le féminisme exprimait sa satisfaction tout en regrettant que cette décision ne soit pas assortie d'une condamnation plus forte.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice automobile femmes société