Cet article date de plus de 6 ans

A quoi sert le mur qui coupe en 2 la piscine olympique d'Antigone à Montpellier ?

Son installation est en cours d'achèvement et il fait déjà beaucoup parler de lui. Un mur coupe en 2 le bassin olympique d'Antigone, à Montpellier. Rassurez-vous, c'est provisoire. La piscine s'apprête à accueillir les championnats de France de natation en petit bassin. Explications.
Pas la peine d'espérer aller faire quelques longueurs : cette semaine, la piscine olympique d'Antigone est fermée. Enfin, seulement aux nageurs amateurs. Elle accueille, du 20 au 23 novembre, les championnats de France de natation en petit bassin. Et pour mettre la piscine aux dimensions rgélementaires, il a fallu couper le plan d'eau en 2. D'où ce mur escamotable apparu au beau milieu des lignes d'eau.


Une pluie de champions à Antigone

Il s'agit en fait d'une cloison mobile qui descend du plafond pour plonger dans le bassin, le temps de la compétition. Grâce aux images mises à disposition par le MUC Natation, revivez sa pose en accéléré.
durée de la vidéo: 00 min 28
Les images de la pose du mur dans le bassin olympique de Montpellier
A partir de mercredi sont notamment attendus Florent Manaudou, Mehdi Metella, le Gardois Yannick Agnel, l'Audois Camille Lacourt, ou encore Charlotte, Mélanie Hénique et la jeune Arlésienne Anna Santamans (19 ans, recordwoman de France en titre du 50 mètres nage libre en petit bassin). En revanche, pas de Jérémie Stravius ni de Coralie Balmy pour cette première compétition majeure de la saison.

La compétition dans nos journaux régionaux

Le programme démarre jeudi 20 novembre à 9 heures par les séries du 200 mètres 4 nages messieurs. Il s'achèvera dimanche 23 novembre avec le podium du 4x50 mètres 4 nages dames. Dès mercredi, dans nos journaux régionaux, retrouvez les premiers mots des champions avant le début de la compétition.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
natation sport championnats de france de natation