Régionales : Philippe Saurel pour un unique meeting à Toulouse

Les candidats aux Régionales sont dans la dernière ligne droite avant le 1er tour. Comme Philippe Saurel, le maire DVG de Montpellier, qui était à Toulouse, mercredi soir. L'enjeu est de séduire au delà du Languedoc-Roussillon. Philippe Saurel crédité de 6% des intentions de vote, dans les sondages.


En meeting, même à Toulouse, le maire de Montpellier est en terrain conquis devant des militants et des proches.
Dans l'assistance et sur scène, des ex-militants du PS, exclus comme Philippe Saurel, pour acte de dissidence. Le noyau dur est divers gauche mais il y a aussi des hommes de droite, comme l'ancien maire de Lourdes.

Des cars sont venus des 4 coins de la Région et notamment du Languedoc-Roussillon.

Les totems du "saurélisme" restent Citoyenneté, transparence, proximité et liberté, ils étaient d'ailleurs affirmés sur les bureaux qui décoraient la tribune où siégeaient les têtes de listes départementales.

Nous avons pour la première fois conquis une grande ville (ndlr : Montpellier aux Municipales de mars 2014) contre tous les partis politiques. Cela veut dire que le clivage majorité-opposition, ce n'est plus droite-gauche. C'est pour cela qu'il faut reprendre la République par en bas" a affirmé Philippe Saurel.


Reportage F3 LR : J.Meurin et E.Foissac ©F3 LR