• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

A la rencontre de ces Français qui veulent des obsèques civiles

En ce Jour des Défunts, une Montpelliéraine a raconté à notre équipe les obsèques civiles de son père, décédé en 2012. En France, cette alternative aux cérémonies religieuses se développe depuis quelques années et avec elle un nouveau métier: conseiller funéraire.

Par Valérie Luxey

En ce Jour des Défunts, nos reporters Isabelle Bris et Sylvie Bonnet se sont rendues au cimetière Saint-Lazare, à Montpellier, à la rencontre de Valérie Marco. Il y a un an, cette Montpelliéraine a choisi d'organiser pour son père des obsèques civiles, plutôt qu'une cérémonie religieuse.
Elle s'est tournée vers Edwige Nivet, conseillère funéraire, qui a mis en forme l'éloge funèbre, en collaboration étroite avec la famille.

Profession: conseiller funéraire

Une totale implication familiale: c'est la particularité de ces cérémonies civiles. Valérie Marco raconte qu'elle a dû replonger dans ses souvenirs et son histoire familiale pour dresser le portrait de son père défunt et co-rédiger avec Edwige Nivet un éloge personnalisé et très personnel.
La jeune femme nous explique que cela a facilité son travail de deuil.

Une pratique qui se développe

Face à une demande émergente d'organisation de ce type d'obsèques, les compagnies de pompes funèbres tentent d'adapter leur offre. A Montpellier, la compagnie Atger explique que la principale difficulté étant de trouver du personnel qualifié, suffisamment sensible, à l'écoute et impliqué. Valérie, elle, se dit satisfaite et confie: "c'était magnifique".

DMCloud:122603
Les obsèques civiles, alternative aux cérémonies religieuses
Certaines familles optent pour des obsèques civiles en lieu et place des traditionnelles cérémonies religieuses. Une demande à laquelle tentent de s'adapter les entreprises de pompes funèbres.

 

Sur le même sujet

Sensibilisation à la sécurité routière à Nîmes

Les + Lus