Sète accueille la 3e édition des "Assises internationales du bonheur"

D'éminents juristes, ethnologues, économistes et chercheurs se penchent du 8 au 10 septembre, sur la notion de "bonheur sociétal" lors des "Assises internationales du bonheur", au Théâtre de la mer à Sète.


Organisé à l'initiative de l'Observatoire international du bonheur (OIB), créé par des juristes et dont le siège est à Montpellier, cet évènement ouvert à tous permettra de faire découvrir différentes actions et réflexions sur le bonheur sociétal en France et à l'étranger.

Nous devons agir", explique le président de l'OIB, le bâtonnier Patrice Tachon, "pour que le bonheur sociétal soit reconnu comme un concept juridique et une norme de droit". "C'est par l'introduction de cette notion dans le vocabulaire des Etats et des organisations internationales que nous contribuerons à changer l'avenir", assure-t-il.

Le bonheur peut-il devenir une notion juridique ?


L'OIB considère que "les crises financières et économiques soulignent l'urgence d'élaborer des référentiels éthiques, juridiques et économiques sains pour une bonne gouvernance".

Manuela Carmena Castrillo, ancienne avocate et juge espagnole, élue maire de Madrid en 2015 et issue du mouvement des Indignés, devrait évoquer lors de ces assises les liens entre bonheur et politiques publiques.

L'ethnologue et tibétologue Françoise Pommaret devrait parler du Bonheur national brut (BNB) du Bhoutan. La chercheuse québécoise Vivian Labrie selon laquelle c'est "rarement la bonne heure pour les plus pauvres", expliquera sa vision du "droit au bien-vivre pour sortir d'une vision +austéritaire+".
Abdoullah Cissé, avocat à Dakar, rappellera que "le bonheur sociétal doit être choisi dans le respect de la culture de chacun".

Ces assises se termineront samedi par la publication d'une résolution commune.

Le programme des Assises du bonheur à Sète.

Programme Assises du bonheur 2016 à Sète

 

L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Insolite" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité