Cet article date de plus de 4 ans

Le site héraultais de Schneider Electric à Mudaison va fermer fin 2017

Après les fermetures des sites de Montpellier et Fabrègues en 2013 et 2015, le groupe Schneider Electric vient d'annoncer un projet de redéploiement de l'usine de Mudaison dans l'Hérault. Spécialisé dans le montage de gros disjoncteurs, le site emploie environ 40 à 50 personnes.
Fabrègues (Hérault) - l'entreprise Schneider Electric - archives
Fabrègues (Hérault) - l'entreprise Schneider Electric - archives © F3 LR
Le projet de "redéploiement" du site Schneider Electric de Mudaison, près de Montpellier, a été annoncé, vendredi, lors d'un comité d'entreprise.

La quarantaine de salariés a été surprise par cette décision du groupe industriel français. Car l'unité de Mudaison était rentable jusque là.

Ecoutez Jean-Charles Bigotière, délégué FO, interrogé par nos confrères de France bleu Hérault.

D'autant que beaucoup d'entre eux sont d'anciens employés des sites de Montpellier et Fabrègues, fermés ces 4 dernières années. Il y avait alors eu 200 supressions de postes.

A terme, en fin d'année, le site serait fermé. Mais pas de licenciements secs, les salariés seraient affectés dans des unités voisines à Lattes dans la métropole de Montpellier ou à Aubenas, en Ardèche.

Une manifestation est prévue lundi devant l'usine de Mudaison.
durée de la vidéo: 01 min 39
Mudaison (34) : le site de Schneider Electric va fermer fin 2017 ©F3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie entreprises social société grève manifestation