• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Aurore Kichenin, Miss Languedoc-Roussillon, élue première dauphine à Montpellier

Miss Guyane Alicia Aylies Alicia Aylies (G) et Miss Languedoc-Roussillon Aurore Kichenin (D) attendent les résultats du concours de Miss France 2017 le 17 décembre à Montpellier. / © PASCAL GUYOT/AFP
Miss Guyane Alicia Aylies Alicia Aylies (G) et Miss Languedoc-Roussillon Aurore Kichenin (D) attendent les résultats du concours de Miss France 2017 le 17 décembre à Montpellier. / © PASCAL GUYOT/AFP

Elle était la chouchou du public de Montpellier, mais cela n'a pas suffi : Aurore Kichenin, Miss Languedoc-Roussillon, est arrivée juste derrière Miss Guyane. La jeune femme de 21 ans a été élue première dauphine de Miss France 2017, samedi soir. 

Par Isabelle Bris

Aurore Kichenin, qui vit à Castelnau-le-Lez, était la préférée du public, samedi soir à l'Aréna de Montpellier. La locale du concours de beauté a décroché la palme de l'applaudimètre à l'Arena de Montpellier.

La Miss Languedoc-Roussillon a été ovationnée par les 8.500 spectateurs à chaque passage sur la scène. "C'est dommage pour notre Miss Languedoc-Roussillon", déplorent les fans à la sortie de l'Arena. "Toute la salle était derrière elle", a déclaré un spectateur à nos confrères de France Bleu Hérault .

Aurore a fait son entrée dans le milieu des miss en 2014 avec l’élection de Miss Palavas et la même année elle est élue première dauphine de Miss Languedoc.

Une aventure qu’elle a préféré mettre de côté pour prendre du recul et gagner en maturité, avant de retourner relever le défi.

Ce n’était pas un rêve de petite fille mais, depuis que je suis dedans, j’y ai pris goût et c’est devenu un rêve de jeune fille.


déclare cette étudiante en tourisme qui était notre invitée dans le journal régional de 19 heures.


Miss Guyane sacrée Miss France

 
Au terme d'une longue soirée, ponctuée par les éliminations, Alicia Aylies, Miss Guyane âgée de 18 ans, a donc été élue Miss France 2017. Les femmes des Dom Tom étaient à l'honneur durant ce concours de beauté comme en attestent les résultats : 

Miss Guyane, toute jeune femme d'1,78 m, étudiante en première année de droit, est devenue Miss France. Juste derrière Miss Languedoc, dont le papa est réunionnais, est première dauphine; Miss Tahiti est deuxième dauphine, et Miss Guadeloupe et Miss Lorraine sont les deux dernières finalistes.

Douze finalistes avaient été sélectionnées par les organisateurs selon plusieurs critères comme leur savoir-vivre --ponctualité et rigueur--, leur bon esprit, l'expression scénique et la culture générale.

Puis cinq jeunes femmes ont été désignées à égalité par le jury présidé par la comédienne Arielle Dombasle et par les téléspectateurs qui votaient par téléphone et SMS, avant que ces derniers, dispositif inédit, n'élisent leur ambassadrice pour l'année 2017.

Un concours créé en 1920 


TF1, qui diffusait le concours en exclusivité, espérait capter plus de 8 millions de téléspectateurs avec un show "féérique et spectaculaire", toujours présenté par Jean-Pierre Foucault, accompagné de Sylvie Tellier, Miss France 2002, aujourd'hui directrice générale de la société Miss France.

Le concours, crée en 1920 par le journaliste mondain Maurice de Waleffe, a suscité les vives critiques des féministes, notamment de l'association Osez le féminisme!, qui l'a associé à "la ringardise la plus vive".



A lire aussi

Sur le même sujet

le MHB enfin victorieux en ligue des champions

Les + Lus