Le CHU de Montpellier s'organise pour accueillir d'éventuels patients atteints du coronavirus

Si pour l'instant, aucun cas du coronavirus n'a été signalé dans la région Occitanie, le CHU de Montpellier a pris les devants et anticipe une éventuelle arrivée de patients. 
© Pascaline Arisa /FTV LR
Il vaut mieux prévenir que guérir, comme dit l'adage. Le CHU de Montpellier a mis des moyens en oeuvre pour se préparer au cas où des suspicions de coronavirus venaient à émerger dans la région. Pour le moment, seuls trois cas ont été recensés en France, dont un à Paris et un à Bordeaux. 

Le service des maladies infectieuses de Montpellier a ouvert un lieu de consultation spécifique pour les patients qui présenteraient des symptômes proches de ceux du coronavirus. Ce lieu contient cinq chambres prêtes à accueillir les patients qui entreraient par une entrée spécifique située au sous-sol du bâtiment.


Un virus moins inquiétant que la grippe

Toutefois, Jacques Reynes, professeur au service des maladies infectieuses au CHU de Montpellier tient à rassurer les Occitans : 

Dans la situation actuelle, rien ne présage, sur le territoire français ou en Occitanie, une explosion épidémique.

A l'Agence Régionale de Santé (ARS), Eric Schwartzentruber, responsable du pôle des soins primaires, assure que l'évolution du virus est surveillée de près. En revanche, il se dit plus inquiet face à la grippe saisonnière que face à ce virus. Il estime que la grippe saisonnière est à l'origine de la mort de 5 000 à 15 000 personnes par an.
 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19