• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Classement de Shanghaï : l'université de Montpellier décroche la première place en écologie

Pour la deuxième année consécutive, l'université de Montpellier se classe première sur la formation à l'écologie. / © Guillaume Bonnefont/Maxppp
Pour la deuxième année consécutive, l'université de Montpellier se classe première sur la formation à l'écologie. / © Guillaume Bonnefont/Maxppp

Selon l'édition 2019 du très regardé classement de Shanghaï, les meilleures universités du monde se trouvent aux États-Unis. Pourtant une discipline semble être reconnue dans l'Hexagone et notamment dans l'Hérault : l'écologie.

Par Mary Sohier

C'est un moment très attendu chaque année par les universitaires : la publication annuelle du classement de Shangaï. Ce palmarès thématique passe à la loupe plus de 4.000 établissements d’enseignement supérieur du monde entier selon 52 disciplines académiques. Et cette année, bonne nouvelle : le prestigieux classement considère l’université de Montpellier comme la meilleure en formation à l'écologie. C'est la deuxième année consécutive que l'établissement héraultais se hisse sur la première marche du podium. 

Le projet Muse, un atout majeur

Le barème d’évaluation se base sur différents critères : la qualité de l’enseignement, le nombre de publications et de prix, ou encore la performance académique au regard de la taille de l’institution. L’université de Montpellier a notamment pu valoriser la mise en place du projet Muse (Montpellier Université d’Excellence), un vaste programme scientifique dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement et de la santé. Il rassemble plus de 700 enseignants-chercheurs.

Montpellier est donc le seul établissement français figurant en première position mondiale dans les sciences du vivant et de l’environnement et ce, devant la célèbre université d’Oxford. Néanmoins, les laboratoires de mathématiques français se démarquent. Parmi le top 100 des universités de ce domaine, on retrouve 14 établissements français, avec notamment Sorbonne Université (2e) et Paris Sud (5e).

Montpellier intègre le top 200 mondial

Au niveau mondial, l’université de Montpellier est entre la 151e et la 200e place, d’après le classement de Shanghaï. 
Comme en 2018, les établissements français sont très peu représentés dans le top 100 général. Les États-Unis écrasent largement la concurrence en positionnant huit universités dans les dix premières. Seuls deux établissements français parviennent à se hisser dans les 50 premières places. Il s’agit, là-encore, de l’université Paris-Sud (37e) et La Sorbonne (44e).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Classement de Shanghai : l'Université de Montpellier numéro un en Ecologie

Les + Lus