Cluster au variant delta dans l'Hérault : appel au dépistage et à la vaccination

Publié le
Écrit par Armelle Goyon
Un appel à vaccination est lancé par la préfecture dans le secteur de Lansargues
Un appel à vaccination est lancé par la préfecture dans le secteur de Lansargues © MaxPPP

Selon un communiqué de la Préfecture de l'Hérault, un plan d’action immédiat est déployé dans le secteur de la commune de Lansargues suite à la détection d’un premier foyer de contamination de 16 cas par le variant delta dans la commune.

Un foyer de contamination de Covid -19 a été détecté sur la commune de Lansargues, dans l'Hérault. A ce jour, ce sont ainsi 16 cas qui ont été déclarés, avec présence de variant delta dans une école de Lansargues. Tous les cas positifs et leurs contacts ont été placés en isolement pour une semaine.

L’Agence régionale de santé  et la Caisse primaire d’assurance maladie poursuivent les investigations autour des cas et de leurs contacts " pour remonter les chaînes de contamination et bloquer la propagation du virus."

Sans rendez-vous

En complément, pour maîtriser la diffusion du variant delta et éviter une reprise épidémique dans ce secteur et plus généralement dans le département, toutes les ressources sont mobilisées et renforcées.

Une opération de dépistage, sans rendez-vous, est organisée avec l’appui de l’équipe des médiateurs lutte anti-Covid  à Lansargues, place Saint-Jean, ce vendredi 9 juillet de 9h00 à 12h00 et ce samedi 10 juillet de 9h00 à 12h00, pour proposer des tests antigéniques à toutes les personnes qui souhaiteraient se faire tester. 

Appel à vaccination 

Un nouvel appel à la vaccination  est lancé. Ainsi, en plus des nombreux centres de vaccination ouverts dans le département, dont ceux de Lunel, de la Grande Motte ou de Montpellier situés à proximité de la commune de Lansargues,  et de la possibilité de se faire vacciner chez son médecin traitant, chez son infirmier ou en pharmacie, une opération spécifique de vaccination sera organisée dans la commune de Lansargues, place Saint-Jean dès ce vendredi 9 juillet.

Le vaccibus des sapeurs-pompiers du Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) sera ainsi déployé vendredi 9 juillet de 9h00 à 12h00 et samedi 10 juillet de 9h00 à 12h00 également. Il proposera de vacciner sans rendez-vous, avec le vaccin Pfizer, toutes les personnes qui le souhaitent.

Pour rappel, dans l’Hérault, l’accès à la vaccination est simplifié avec des rendez-vous disponibles le jour même ou le lendemain, la possibilité d’ajuster la durée entre la première et la seconde injection entre 21 et 49 jours pendant la période estivale, ainsi que la proposition de tests sérologiques pour identifier les personnes qui auraient déjà été contaminées sans le savoir et n’auront donc besoin de disposer que d’une seule dose pour avoir un schéma vaccinal complet.

La vaccination est ouverte à toutes les personnes âgées de 12 ans et plus. Les mineurs peuvent venir en centre accompagnés ou non, munis d’une autorisation parentale ici

 

Les cas graves qui sont à déplorer ces derniers jours en Occitanie et la vitesse de propagation du nouveau variant delta doivent inciter tous ceux qui hésitent encore, à protéger leur santé grâce au vaccin.

La préfecture de l'Hérault

Les grands moyens 

La préfecture  rappelle que dans l’ensemble du département, les équipes des centres de vaccination, les professionnels de santé libéraux, les établissements de santé et les sapeurs-pompiers du SDIS restent mobilisés et continuent à assurer la vaccination dans les centres de vaccination, les pharmacies d’officines, les cabinets médicaux et à l’occasion d’opérations permettant d’aller vers les populations isolées ou éloignées des centres de vaccination avec l’appui logistique des collectivités territoriales.

Aux côtés des équipes soignantes et des élus locaux, les services de l’Etat appellent la population de l’Hérault "  à ne pas relâcher la vigilance et à réagir en participant massivement aux opérations de dépistage et de vaccination mises à la disposition de tous. La poursuite du respect des gestes barrière est aussi essentielle."

 Le variant Delta progresse vite 

 Le variant Delta progresse vite et l'évolution du taux d'incidence dépasse 100% dans 5 départements. C'est dans les départements du littoral que le variant Delta du covid est le plus actif en Occitanie. Il représente 73% des nouveaux cas de contamination dans les Pyrénées-Orientales, 50% dans l'Aude et le Gers. L'évolution du taux d'incidence explose dans l'Hérault, l'Ariège et le Tarn-et-Garonne.

Après quelques semaines de répit, l'épidémie de covid semble repartir à la hausse en Occitanie. La proportion du variant Delta dans les contaminations explose depuis une semaine.

Cette mutation L452.R, dite Delta ou indien, représente désormais plus de 73% des cas dans les Pyrénées-Orientales. Le département catalan est dans le Top 10 français. La part est aussi importante dans l'Aude (50%), le Gers (50%), l'Hérault (48%) et le Tarn-et-Garonne (42%). A noter, le cas particulier de la Lozère, elle fait partie des 6 départements de France où il n'y a aucun cas de variant Delta enregistré au 6 juillet.

Sur une semaine, l'évolution du taux d'incidence est de +150% dans l'Hérault, 129% en Ariège, 122% dans le Tarn-et-Garonne et +100% dans le Gard et les Pyrénées-Orientales. Même si ces chiffres d'évolution sont notables, le taux d'incidence par département est très bas en Occitanie entre 6 cas pour 100.000 habitants en Aveyron et 35/100.000 en Haute-Garonne, on est bien loin des 400 à 500 cas pour 100.000 habitants au plus fort de l'épidémie.

En Occitanie, 5,1 millions de doses de vaccins ont été injectées depuis le 4 janvier. Et 4.597 décès du covid ont été enregistrés en établissements de santé depuis mars 2020.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.