Covid : les étudiants sans enfant ne bénéficieront pas de la prime de 150 euros, l 'Unef en colère

 Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir l'octroi d'une prime de 150 euros pour les bénéficiaires du RSA et des APL, plus 100 euros par enfant. Le lendemain, Jean Castex précise les modalités : pas d'aide de 150 euros pour les personnes sans enfant. Les étudiants crient au scandale. 

Vote-face au gouvernement et colère des étudiants. Dans son allocution télévisée de mercredi soir annonçant le couvre-feu et diverses mesures restrictives, le Emmanule Macron a déclaré que les bénéficiaires du RSA et des APL auront une "aide exceptionnelle de 150 euros, plus 100 euros par enfant" pour les "six semaines qui viennent". 

Une décision contredite le lendemain par Jean Castex , en charge de préciser les modalités. Finalement, les bénéficiaires des APL toucheront bien 100 euros par enfant mais pas les 150 euros de base, contrairement aux allocataires du RSA. Les moins de 25 ans seront donc très peu nombreux à recevoir cette aide. Et les étudiants plus particulièrement. 

 

Avec le couvre-feu, les étudiants risquent une perte de revenus, notamment avec les petits boulots : restauration rapide, livraisons, baby-sitting. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société université éducation