Décastar : une excellente première journée pour le Montpelliérain Kévin Mayer

Kevin Mayer après son passage au saut en longueur, et son record personnel battu, le 15 septembre 2018. / © Thierry David / PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP
Kevin Mayer après son passage au saut en longueur, et son record personnel battu, le 15 septembre 2018. / © Thierry David / PHOTOPQR/SUD OUEST/MAXPPP

La contre-performance de Berlin est oubliée : au Décastar de Talence, ce samedi 15 septembre, Kévin Mayer a montré qu'il était en forme. Dans sa ligne de mire : le record du monde. Un objectif réaliste à mi-parcours.

Par Richard Duclos

A l’issue de la première journée d’épreuves du Décastar de Talence, Kévin Mayer compte 128 points d’avance sur son record de France (8.834 points à Rio en 2016), et 140 points de retard sur le passage du record du monde de l'Américain Ashton Eaton. Il peut donc toujours envisager de battre ce record si la deuxième journée lui est encore plus favorable que la première.
 



L’athlète de Montpellier, qui compte prendre sa revanche après son échec aux championnats d’Europe à Berlin cet été, a démarré très fort la compétition, en battant son record personnel sur le 100m, couru en 10 sec 55 (précédent record à 10 sec 64).

Record personnel également battu au saut en longueur, et même pulvérisé, avec un saut à 7,80m (record précédent : 7,65m). C’est cette même épreuve qui l’avait contraint à l’abandon en août, après un zéro pointé. "J'avais une pression énorme je n'ai jamais été autant stressé", a reconnu "Kéké la braise" au micro du stade, après s'être agenouillé sur la piste, soulagé.
 


Après avoir lancé le poids à 16 mètres, Kevin Mayer était en tête du décathlon après trois épreuves sur dix, avec seulement 6 points de retard sur le record du monde de l’Américain Ashton Eaton.

Coup de pression au saut en hauteur, avec deux échecs à 1,99m. Mais le vice-champion olympique de 2016 est finalement passé à 2,02m, puis 2,05m. Après quatre épreuves, le Français comptait donc 31 points d’avance sur le record du monde, et 135 points d’avance sur son record de France.

La première journée s'est achevée avec le 400m et un temps de 48 sec 42. Une course dominée par un autre Français, Ruben Gado. Kevin Mayer a perdu son avance sur le record du monde, mais tout est encore possible avec la deuxième journée.
 


Le programme de la journée de dimanche :

10h15 - Disque
13h30 - Perche
17h00 - Javelot
18h15 - 1500m


 

Sur le même sujet

Les + Lus