Démonstrateurs, bonimenteurs, camelots... Ils sont les vraies stars des foires, salons et marchés

Balais magiques, éplucheurs dernier cri, poêles révolutionnaires... Ils sont capables de tout vendre et à tout le monde, ou presque. Les démonstrateurs sont l'une des attractions des foires, salons et marchés. Mais qui sont-ils vraiment et quels sont leurs secrets ? On les a suivis à la foire de Montpellier qui a ouvert ses portes pour dix jours.

Ils sont l'âme des foires, des salons et des marchés. On les appelle les camelots, les démonstrateurs ou encore les bonimenteurs. Leur talent ? Captiver l'attention en toutes circonstances et convaincre. "En quelques secondes seulement, vous allez pouvoir faire de la brunoise de légumes, promet William Simon, devant Jean-Philippe Faure, journaliste à France 3 Occitanie. Là, j’ai fini ma démonstration, le public doit m’applaudir normalement." Et par-dessus tout, le public, conquis, doit acheter.

"C'est un bon vendeur"

Voilà presque 13 ans que William Simon anime des foires. Et son public, il l'affectionne. "S’ils n’avaient pas autant d’énergie et s’ils ne rigolaient pas de mes bêtises, je n’aurais pas autant d’énergie à leur donner. Ce n’est pas principalement l’argent qui me motive, c’est la joie et la bonne humeur."

Une bonne humeur contagieuse. Convaincus, des clients mettent la main à la poche. "- Vous avez craqué ? - C’est un bon vendeur..." Tout à coup, l'appareil à brunoise devient indispensable. "J’ai été conquise. C’est facile, facile d’entretien. Il n’y a pas d’électricité. Il ne faut pas sortir le gros robot. Et on peut faire un tas de trucs, c’est génial."

"J'adore ce métier"

Et ne vous y méprenez pas, certains vouent une réelle passion à leur métier. Jean-Marie Legrand a démarré quand il avait 25 ans. Voilà un peu plus de 30 ans qu'il écume les foires, les salons et les marchés. "Pour être démonstrateur, il faut être passionné. Je suis un passionné. J’adore la discussion, l’ouverture, j’adore découvrir les gens. C’est ce qui fait que j’adore ce métier-là."

Pour ça et pour "le produit qui est nécessaire à ce que tous nos amis reviennent. Parce qu’après, bien souvent, les clients deviennent nos amis. On les croise dans les bars, on est d’ici. C’est fantastique." Le balai magique, l’éplucheur dernier cri ou encore la poêle antiadhésive, il y en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses.

"Les gens me connaissent"

Quand Jean-Marie a démarré, son travail se limitait aux foires. "On faisait trois fois le chiffre d’affaires qu’on fait aujourd’hui." Il y a cinq ou six ans, les affaires sont devenues difficiles, il a fallu se diversifier et multiplier les chances de séduire de potentiels clients. Désormais, l’entreprise a un site internet sur lequel elle réalise une partie de ses ventes. Et surtout, elle se fait un nom et une réputation sur les marchés de la région "Mauguio, Latte, Sommières, Palavas, où on est connus maintenant."

"Les gens viennent d’eux-mêmes parce qu’ils connaissent le produit, parce qu’ils me connaissent", se réjouit Jean-Marie. La foire-exposition de Montpellier se déploie sur plus de 1200 m² jusqu'au 16 octobre 2023.