Des étudiants privés d'eau chaude depuis des semaines à Montpellier

Au moins 50 étudiants de la cité universitaire Vert Bois, à Montpellier, ont des problèmes d'eau chaude depuis des semaines. La situation évolue depuis quelques jours et la source du problème a été identifiée ce jeudi après-midi.
Des clapets anti-retour sont installés dans les logements pour éviter que l'eau froide se déverse dans l'eau chaude et trois logements ont été mis à disposition pour que les étudiants puissent se doucher.
Des clapets anti-retour sont installés dans les logements pour éviter que l'eau froide se déverse dans l'eau chaude et trois logements ont été mis à disposition pour que les étudiants puissent se doucher. © France 3 Occitanie
Dans l'un des bâtiments de la cité universitaire Vert Bois, à Montpellier, près de 50 logements (sur 118) sont concernés par des problèmes d'eau chaude, qui durent depuis des semaines. L'eau chaude met énormément de temps à arriver, quand elle arrive. Aussi les étudiants ont le choix entre se laver à l'eau froide ou faire chauffer cette eau dans des casseroles. Certains vont même se laver chez des amis.

Fouad Boukalkoul, directeur de la Cité universitaire Vert-Bois, explique les mesures qui ont été prises :


La mesure prioritaire c'est l'installation de clapets anti-retour pour éviter qu'au niveau des robinets, l'eau froide pénètre par l'eau chaude. Et nous avons mis à disposition des logements pour que les étudiants puissent aller prendre une douche chaude. Mesure qui est mise en place depuis trois jours.


Un expert s'est rendu sur place


Trois logements ont été mis à disposition pour que les étudiants puissent se doucher. Les clapets anti-retour sont en train d'être mis en place depuis deux jours. Le prestataire qui s'occupe de la chaufferie était intervenu à plusieurs reprises sans résoudre entièrement le problème. 

Ce jeudi après-midi, le problème a enfin été identifié, avec l'aide d'un conseiller technique. Une partie du réseau est obstruée, il faudra remplacer certaines pièces : une pompe, entre autres.

D'après nos dernières informations, la situation évolue dans le bâtiment concerné. Les résidents devraient avoir de l'eau chaude dans les prochaines heures. 

Reportage d'Olivia Boisson, Juliette Morch et Sandrine Bonnefond.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société