Football. Face aux supporters violents, le président du club de Montpellier juge la situation "inacceptable"

Mercredi 22 septembre, une rixe a éclaté entre supporters girondins et montpelliérains quelques heures avant le coup d’envoi du match de football MHSC-Bordeaux. Face à la multiplication de ces violences, Laurent Nicollin signe une tribune dans le JDD ce dimanche. Il demande de l’aide à l’Etat.

Après plus d’un an de huit clos sanitaire, les spectateurs sont de retour dans les stades. Depuis le début de la saison, les incidents se succèdent du côté des supporters. Entre autres, mercredi 22 septembre, le car de supporters bordelais tombé dans un « guet-apens » qui a conduit à une rixe entre girondins et montpelliérains. Le club des Girondins de Bordeaux a porté plainte contre X.

Le Président du MHSC et du syndicat Foot Unis, syndicat des clubs professionnels de football, Laurent Nicollin a signé ce dimanche une tribune dans le Journal du dimanche. Une tribune intitulée : « Supporters violents : l’Etat doit nous aider ».

Cette situation est inacceptable, et le football ne peut la tolérer plus longtemps. Elle prive l’immense majorité des supporters de leur plaisir et leur passion. 

Laurent Nicollin


Du côté du gouvernement, la ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu prône le recours à des « sanctions individuelles » plutôt que collectives. Jean-Michel Blanquer, le ministre de la Jeunesse et des Sports, appelle à être ferme face à des incidents « inacceptables ».

« Des réponses fortes »

Dans sa tribune, Laurent Nicollin parle de « phénomène inquiétant ». « Je ne peux pas me satisfaire du fait que la seule solution apportée soit le passage d’un huit clos sanitaire à un huit clos disciplinaire ».

Le Président du MHSC pointe le doigt sur différents problèmes notamment la difficulté d’identification des responsables des violences qui conduit à une difficulté de prendre des sanctions individuelles. Par ailleurs : « Les clubs, il faut le savoir, ne se voient pas toujours communiquer en amont des matchs, la liste des interdits. Dès lors, comment leur empêcher l’accès au stade ? »

Il faut absolument prendre des mesures draconiennes.

Laurent Nicollin


Laurent Nicollin a donc rédigé plusieurs demandes à l’Etat :

Une réunion est prévue la semaine prochaine entre la Division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH) et le gouvernement sur la question. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 1 montpellier hérault sc