L'Hérault du jour la Marseillaise en cessation de paiement

Dans un message à ses lecteurs l'Hérault du jour explique à ses lecteurs les difficultés économiques du goupe La Marseillaise contraint de se déclarer en cessation de paiements devant le tribunal de commerce. Le journal continue de paraître.

Amélie Goursaud, journaliste à l'agence montpelliéraine de l'Hérault du Jour
Amélie Goursaud, journaliste à l'agence montpelliéraine de l'Hérault du Jour © Sandrine Navas F3 LR
La Marseillaise est en cessation de paiement. Cette nouvelle touche la rédaction de l'Hérault du jour à Montpellier, antenne locale du journal. Dans un message destiné à ses lecteurs, le journal explique ses difficultés financières et précise que le journal continue de paraître.
"Les difficultés économiques que nous rencontrons nous amènent à nous placer sous la protection du Tribunal de commerce, en déposant une déclaration de cessation des paiements, conformément à la loi. Notre journal continue de paraître, et le tribunal examinera notre situation dans les jours qui viennent. Ainsi, nous engageons une nouvelle bataille décisive pour La Marseillaise."

Reprise en avril 2015
La Marseillaise a déjà essuyé une reprise en avril 2015 accompagné d'un difficile plan de suppression d'emplois. Les éditions des Fédérés ne reprennent que 117 postes sur 208 actuellement.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
médias économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter