Hérault-Gard : les conseils pour admirer Neowise, l'une des rares comètes visibles à l'oeil nu depuis la Terre

Neowise, "la plus belle comète visible en France depuis plus de 20 ans" selon les spécialistes, fait son apparition, la nuit, en Occitanie. Dans l’Hérault, les amateurs et spécialistes immortalisent ses passages. Voici leurs conseils, si vous aussi, vous voulez observer cet astre.

Guillaume Cannat,journaliste et auteur scientifique de plus de 50 ouvrages sur l’astronomie a photographié la comète Neowise, au crépuscule le samedi 11 juillet depuis le Mont-Aigoual, dans le parc national des Cévennes.
Guillaume Cannat,journaliste et auteur scientifique de plus de 50 ouvrages sur l’astronomie a photographié la comète Neowise, au crépuscule le samedi 11 juillet depuis le Mont-Aigoual, dans le parc national des Cévennes. © Guillaume Cannat.
Joël Rhino attend cette rencontre avec impatience. Dans quelques heures, il verra, de ses propres yeux, la comète C/2020 F3 appelée Neowise, "la plus belle comète visible en France depuis plus de 20 ans" selon certains spécialistes. Loin d’être un passionné, Joël Rhino s’est fait prêter du matériel - une lunette astronomique - grâce à un message publié sur les réseaux sociaux.

Cela va être un moment particulier, un instant de communion. Je vais être témoin d’un objet qui traverse le temps.

Le Montpelliérain se rendra dans la nuit du 14 au 15 juillet 2020, au Mont Saint-Baudille, la frontière naturelle entre les plaines héraultaises et le Causse du Larzac.
 

Un noyau de glace, de poussière et d’eau

La comète est un noyau de glace, de poussière et d’eau. Elle tourne autour du Soleil. Et quand elle s’en approche, un phénomène apparaît comme nous l’explique Xavier Girard, le responsable astronomie de Planet Ocean à Montpellier.
 

En se rapprochant du soleil, la comète fond et répand une grande quantité de poussières dans l'espace. Si Neowise est visible, c'est parce qu'elle a "frôlé" le Soleil le 3 juillet 2020, à plus de 40 millions de kilomètres : suffisant pour que la comète se réchauffe. De la poussière se retrouve derrière la comète : c'est ce qui forme la magnifique queue blanchâtre qui est parfaitement visible sur Neowise en ce moment.

Les conseils pour admirer Neowise

Sur son site internet, Guillaume Cannat, journaliste et auteur scientifique de plus de 50 ouvrages sur l’astronomie, livre quelques conseils :
 

Je vous conseille de vous éloigner des lumières urbaines pour en profiter pleinement : elle sera bien plus facile à repérer et, surtout, ses panaches poussiéreux et gazeux seront infiniment plus spectaculaires.


Le spécialiste a immortalisé le passage de la comète Neowise, dans la nuit du 11 au 12 juillet 2020, depuis la réserve internationale du ciel étoilé, au cœur du parc national des Cévennes. "La plus belle comète que l’on pourra voir dans notre vie", confie Guillaume Cannat.
 

Je n’en ai jamais vu d’aussi belles et pourtant, j’observe le ciel depuis ma jeunesse !


Dans l’Hérault, Valérie Delebecque suit avec assiduité les informations quotidiennes de Guillaume Cannat. Le 9 juillet 2020, cette passionnée de photographie, suivie par plus de 2.000 personnes sur les réseaux sociaux, a capturé le passage de la comète, à 4h44, de la plage de Carnon. "Il me fallait cette photographie !" s'amuse la Montpelliéraine.
 

Sans matériel professionnel, c’est assez difficile. Je voyais difficilement la comète à l’œil nu. Mais j’ai pris la photo avec les réglages nécessaires et ça a marché ! Maintenant, il m’en faut d’autres !
 

Des conditions particulières


Ce 14 juillet 2020, Valérie Delebecque a tenté d’apercevoir la comète Neowise à nouveau, mais sans succès. "Je me suis levée à 3 heures du matin pour rien ! C’était très nuageux, je retenterai ce soir ou demain, selon la météo".

En tous les cas, Valérie Delebecque a un objectif : capturer, une fois de plus, la comète qui change avec le temps.

Xavier Girard, le reponsable du pôle aquarium et astronomie de Planet Ocean, à Montpellier explique : "vous pouvez voir Neowise à partir de 23 h, en regardant vers l’horizon Nord, Nord-Ouest… En fin de nuit, le matin approchant : regardez vers l’horizon Nord-Est".

La comète change progressivement


Depuis le 9 juillet, la comète change et l’horaire de ses passages également. Guillaume Cannat explique : "Sa trajectoire dans le Système solaire l’amène à présent en direction de la Terre qu’elle croisera en toute sécurité à près de 103 millions de kilomètres, le 23 juillet prochain."

Comme elle se rapproche de nous en ce moment son éclat reste très important. Son noyau de près de 5 km de diamètre a dispersé beaucoup de gaz et de poussières en passant au plus près du Soleil et cette matière forme à présent deux magnifiques queues : l’une, blanche et légèrement arquée, est essentiellement constituée de poussières qui réfléchissent l’éclat du Soleil, l’autre, fine et rectiligne, est composée de gaz ionisés qui émettent une superbe lueur bleu électrique.

Guillaume Cannat

Si vous voulez apercevoir la comète à l’œil nu, privilégiez l’aube… Pour le moment. A partir du 15 juillet, "elle sera visible de plus en plus aisément dans le ciel du soir à la fin du crépuscule" selon le spécialiste Guillaume Cannat.

Se coucher tard ou se lever tôt : si vous voulez avoir la tête dans les étoiles, vous savez ce qu’il vous reste à faire…
Guillaume Cannat a immortalisé le passage de Neowise, au-dessus du lac des Pises, dans le parc national des Cévennes, le lundi 6 juillet 2020, près d’une heure et demie avant le lever du Soleil.
Guillaume Cannat a immortalisé le passage de Neowise, au-dessus du lac des Pises, dans le parc national des Cévennes, le lundi 6 juillet 2020, près d’une heure et demie avant le lever du Soleil. © Guillaume Cannat.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences culture astronomie espace photographie art insolite cévennes nature parcs et régions naturelles réseaux sociaux société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter