Hérault : Kito de Pavant s'élancera sur la Transat Jacques Vabre avec un nouveau bateau

Le bateau de Jean Galfione prêté à Kito de Pavant pour la Transat Jacques Vabre - Port-la-forêt (Bretagne) le 7/10/2019 / © Kito de Pavant
Le bateau de Jean Galfione prêté à Kito de Pavant pour la Transat Jacques Vabre - Port-la-forêt (Bretagne) le 7/10/2019 / © Kito de Pavant

À 3 semaines de la Transat Jacques Vabre, Kito de Pavant a trouvé un nouveau bateau... Celui de Jean Galfione l'ex perchiste. Après la casse de leur mât, le skipper héraultais et son coéquipier Achille Nebout devraient bien être au départ de cette course le 27 octobre au Havre.

Par Delphine Aldebert

Kito de Pavant est arrivé ce lundi 7 octobre au port la forêt en Bretagne pour prendre en main son nouveau bateau. Après la rupture de son mât brisé en 3 pour une raison inconnue à Port Camargue le 24 septembre, plusieurs options s'étaient présentées à lui. La première hypothèse était la réparation mais il n'en avait pas le temps. Il s'est donc concentré sur la recherche d'un autre class 40. Le languedocien a pris contact avec plusieurs propriétaires pour trouver un bateau de remplacement. Ce sera finalement celui du perchiste Jean Galfione, un plan Humphreys de 2013 du chantier Ocean Tec.


Premier contact

Ce matin, Kito de Pavant aidé de Jean Galfione a donc découvert le bateau à terre avant de le mettre à l'eau mardi 8 octobre. "Nous vérifions que tout fonctionne car nous devons savoir s'il est capable de traverser l'Atlantique. Il y a beaucoup d'appareils et d'informatiques qu'il nous faut maîtriser. Mais surtout nous devons surmonter une première difficulté : adapter les voiles. Dans un bateau de course tout est compliqué" explique Kito de Pavant. Car le skipper héraultais avait investi dans de nouvelles voiles mais pour le moment elles ne peuvent être montées sur le grément du bateau de Jean Galfione. "Nous avons encore quelques jours pour choisir si nous adaptons nos voiles ou si nous utilisons celles de Jean Galfione mais elles ne sont pas neuves" précise Kito de Pavant.


Une course contre la montre

 

"Renoncer n'est pas dans mon ADN. J'ai pris un engagement vis-à-vis de nos partenaires. Je serai donc au départ avec Achille Nebout de la transat Jacques Vabre. C'est l'objectif phare de la saison 2019. "

Kito de Pavant et son coéquipier espèrent partir pour la Normandie le plus rapidement possible. Ils ne veulent pas être bloqué en Bretagne à cause de la météo. "Il faut voir comment ce bateau navigue. Nous ne le connaissons pas. Nous ferons les travaux nécessaires sur place." Mais malgré toutes les difficultés qui se présentent encore, l'équipage méditerranéen n'envisage pas d'abandonner.


Une campagne de financement participatif

Kito de Pavant a lancé un appel aux dons pour l'aider à boucler son budget. Car remplacer un bateau engendre un coût important. "Nos finances étaient déjà dans le rouge et avec cet imprévu nous avons besoin d'argent pour faire face aux coûts supplémentaires. Il nous faut assurer ce bateau mais aussi financer la logistique".

Ce lundi 7 octobre, la cagnotte mise en ligne a déjà rapporté plus de 9 000 euros sur les 40 000 euros demandés. "Nous sommes ravis de cet élan de générosité" a réagi Kito de Pavant.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus