Gard : le mât du voilier de Kito de Pavant se brise en 3 dans le bassin de Port-Camargue

Le Grau-du-Roi (Gard) - le voilier de Kito de Pavant victime d'un bris de mât dans le port - 25 septembre 2019. / © Made in Midi
Le Grau-du-Roi (Gard) - le voilier de Kito de Pavant victime d'un bris de mât dans le port - 25 septembre 2019. / © Made in Midi

Le post Facebook débute de façon laconique. Coup dur pour le team Made in Midi à un mois du départ de la Transat Jacques Vabre. En effet, c'est la tuile pour le skipper languedocien. Le mât de son voilier s'est cassé en 3, mardi, à Port-Camargue durant le test de jauge et de conformité.

Par Fabrice Dubault


D'entrée, c'est l'équipe de Kito de Pavant qui explique le drame sur son site Facebook.

Alors que le team procédait à un test de jauge, ce mardi, afin de certifier la conformité du Class40 Made in Midi de Kito de Pavant pour la Transat Jacques Vabre, le mât s’est brisé en trois. Un gros coup dur pour toute l’équipe qui travaille depuis plusieurs mois à la préparation de la transat en double à laquelle Kito doit participer pour la 10ème fois, aux côtés du jeune figariste Achille Nebout.
Le contre-la-montre est lancé pour trouver une solution pour être au départ au Havre le 27 octobre.
 

A ce stade, on ne comprend pas pourquoi le mât s’est cassé. Pour le moment, on constate les dégâts. Une expertise permettra d’expliquer le pourquoi du comment. En attendant, ça tombe à quatre jours du départ en convoyage vers la Normandie, donc c’est une grosse…, comment dire ? contrariété. Tout le team Made in Midi est sur le pont pour trouver une solution pour être au départ de la Transat Jacques Vabre le 27 octobre" explique Kito.

 

Que s'est-il passé ?


La jauge a changé cette année. Le bateau était en chantier ces quinze derniers jours. Donc, pour être en règle, il fallait refaire une pesée et un test à 90°…
 

Démâter dans le port avec 0 nœud de vent, ce n’est pas simple à accepter…

 


Trouver un mât ou un autre Class40 pour une 10e Transat ?


L’urgence aujourd’hui pour Kito est de trouver un mât ou un autre Class40. Sinon, adieu la compétition.

S’il n’a pas de solution dans l’immédiat, Kito de Pavant envisage différentes possibilités comme trouver un bateau disponible ou un autre mât. Le temps est désormais un ennemi redoutable mais la solidarité des marins pourrait bien jouer en sa faveur.
 

Le palmarès de Kito dans la Transat Jacques Vabre

 

  • 2001 : 5e avec Bernard Gallay en IMOCA sur voila.fr
  • 2005 : 3e avec Jean Le Cam en IMOCA sur Bonduelle
  • 2007 : 6e avec Sébastien Col en IMOCA sur Groupe Bel
  • 2009 : 2e avec François Gabart en IMOCA sur Groupe Bel
  • 2011 : 5e avec Yann Regniau en IMOCA sur Groupe Bel
  • 2013 : 2e avec Yves Le Blevec en Multi50 sur Actual
  • 2015 : Abandon avec Yann Regniau en IMOCA sur Bastide Otio
  • 2017 : 5e avec Yannick Bestaven en IMOCA sur Bastide Otio

Sur le même sujet

Les + Lus