Hérault : un train Montpellier-Nîmes percute des blocs de pierre sur une voie ferrée

Publié le Mis à jour le
Écrit par RD avec AFP
Illustration
Illustration © MAXPPP

Cela s'est passé ce samedi soir. Un autre train a été visé par des jets de pierre la veille. Un groupe de jeunes a été aperçu sur un pont en train de prendre la fuite.

Ce samedi 7 avril, un TER Montpellier-Nîmes a percuté des blocs de pierre sur la voie sans faire de blessés. Il s’agit d’un possible acte de malveillance, selon des sources proches du dossier.

Dans ce même secteur, un autre train avait déjà été visé par des pierres la veille, toujours selon la SNCF.

L'incident avec les blocs de pierre s'est déroulé vers 19h30 à hauteur de la commune du Crès. Un groupe de jeunes a été aperçu sur un pont prenant la fuite, accréditant l'hypothèse d'un acte de malveillance.

150 passagers


Le système de freinage du train a été endommagé mais aucun blessé n'est à déplorer parmi les 150 passagers du train.

Ceux-ci ont été pris en charge par des bus de substitution et un autre train. Le TER endommagé a été tracté vers Montpellier, ont indiqué les sources.

Une enquête a été ouverte et confiée aux gendarmes de la brigade de recherches (BR) de Castelnau-le-Lez.

Par ailleurs, vendredi vers 19h, "des personnes ont été vues en train de jeter des pierres sur des trains près de Montpellier", a indiqué la SNCF sur son compte Twitter. "Le trafic a dû être interrompu pour vérifier l'état de certaines rames, ainsi que pour laisser le temps à la police d'intervenir. Le trafic reprend progressivement."

Ces jets de pierre ont eu lieu à Baillargues, quelques kilomètres après Le Crès en allant vers Nîmes.




En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.