I-SITE : L'Université de Montpellier obtient une dotation de 550 millions d'euros

Publié le Mis à jour le
Écrit par Olivier Le Creurer
Montpellier - la faculté de médecine - archives
Montpellier - la faculté de médecine - archives © F3 LR

Le Commissariat Général à l’Investissement (CGI) a décidé d’attribuer au projet MUSE porté par l’Université de Montpellier une dotation de 550 millions d’euros. 

"C’est une excellente nouvelle pour l ’I-SITE MUSE et pour toute la communauté scientifique montpelliéraine," indiaue l'Université de Montepellier dans un communiqué. La dotation globale étant non consommables, ce sont les intérêts produits par ladite dotation, soit 17 millions d’euros qui doivent abonder chaque année les actions du projet MUSE (10,5 millions d’euros) et le financement des LABEX, laboratoire d'excellence (6,5 millions d’euros). « Ces sommes doivent permettre d’engager dès à présent les actions inscrites dans le projet afin que l’évaluation prévue dans 2 ans permette de pérenniser ce financement » déclare le président Philippe Augé.

Succès majeur


MUSE a pour objectif de créer une université thématique de recherche intensive internationalement reconnue pour son impact dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement et de la santé. L’ambition à long terme est de faire de Montpellier l’une des capitales européennes de la santé et de l’agro-environnement, véritable portail européen des questions scientifiques concernant les pays du Sud. 


"C'est un succès majeur pour l'Université de Montpellier et son consortium. Je me félicite pour cette excellent nouvelle qui traduit de la qualité et du dynamisme de notre territoire en matière d'enseignement supérieur, de recherche et d'innovation," précise le Préfet de l'Hérault, Pierre Pouëssel.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.