L'incendie de Saint-Jean-de-la-Blaquière est fixé

Une casse auto et des Mas sont menacés par un incendie à Saint-Jean-de-la-Blaquière (Hérault). / © SDIS34
Une casse auto et des Mas sont menacés par un incendie à Saint-Jean-de-la-Blaquière (Hérault). / © SDIS34

Dans l'Hérault, les pompiers s'emploient à éteindre plusieurs incendies. Le dernier en date à Saint-Jean-de-la-Blaquière, à l'ouest de Montpellier. 40 hectares ont brûlé. Ue casse auto et des Mas étaient menacés. Le feu est fixé depuis 11h.

Par Olivier Le Creurer

Un important incendie s'est déclaré au petit matin, ce vendredi 6 septembre à Saint-Jean-de-la-Blaquière, à l'ouest de Montpellier. A 9h, 50 hectares avaient déjà brûlé. Le feu menaçait une casse auto et des habitations. De gros moyens sont mis en oeuvre par les sapeurs pompiers. 320 hommes sont sur place et les moyens aériens (4 canadairs, un dash et la cellule aérienne départementale composée d un hélicoptère et 3 avions) interviennent.
 

Des sautes de feu

A 11 heures, le feu était fixé et la propagation donc stoppée. "La difficulté de ce type de feu, c'est la force du vent, le relief et les accès pour atteindre les risières. Notre priorité a été de protéger trois mas isolés, une casse-auto et un domaine," explique le lieutenant-colonel Arnal, commandant des opérations. "Le feu était préoccupant car ils se propageaient par sautes de feu ce qui est toujours compliqué pour les secours au sol."


C'est un acte criminel, il n'y a pas de doute. Le feu ne prend pas tout seul


Le feu a démarré sur le bord de route de la D144 en direction de Clermont-l'Hérault à une trentaine de mètres d'une habitation. Le feu s'est propagé à grande vitesse. Il est arrivé à un mètre de la maison. Les propriétaires ont commencé à utiliser un tuyau d'eau avant l'arrivée des pompiers. il y avait une bonbonne de gaz juste à côté. Un drame aurait pu se produire, ça me laisse sans voix. C'est un acte criminel, il n'y a pas de doute. Le feu ne prend pas tout seul," assure Anne-Marie Fabre, la maire de Saint-Jean-de-la-Blaquière. 
 

25 départs de feu jeudi

Sur la seule journée de jeudi, les sapeurs-pompiers de l'Hérault sont intervenus sur plus de 25 départs de feu dans tout le département. La mobilisation reste conséquente pour les jours qui arrivent et l'appel à la prudence est renouvelé. Une colonne est arrivée en renfort mercredi. Ils viennent du Bas-Rhin, Doubs, Haut-Rhin, Haute-Marne, Moselle, Territoire de Belfort, Haute-Saône, et Saône et Loire.
 


La colonne va rester en détachement dans l’Hérault jusqu’à dimanche et fait partie des 8 autres colonnes qui ont été envoyées préventivement par la sécurité civile au regard des risques particulièrement élevés sur la façade méditerranéenne.
 


Incendies également dans le Gard


Dans le Gard, au cours de la nuit de jeudi à vendredi, un violent feu de forêt sur la commune de Nîmes a détruit 1,5 hectares mais "l'opération a été de longue durée dans des conditions de lutte (vent) compliquées", soulignent les pompiers. Trois maisons d'habitation ont été temporairement évacuées.

De multiples départs de feux ont également eu lieu à Beaucaire (Gard). L'incendie de quatre véhicules légers s'est notamment propagé à une habitation et à une conduite de gaz. Deux habitants ont été légèrement blessés lors de cette intervention à l'issue de laquelle cinq personnes devront être relogées. Toujours à Beaucaire, dans le quartier de la cimenterie, des feux de végétaux ont détruit environ 10 hectares et une maison d'habitation.
 

 

Risque amplifié dans les pyrénées-orientales et dans l'Aude


Hier encore, les pompiers du SDIS des Pyrénées-orientales ont dû se battre contre un feu à l’ouest de la commune de Banyuls-sur-Mer. Cet incendie a détruit 33 hectares et a mobilisé 120 pompiers du SDIS 66, 20 gendarmes, 2 avions canadair, 1 avion Dash ainsi que 64 pompiers d’Occitanie venus en renfort. "En raison de la sécheresse et des vents forts, notamment de la tramontane, ce risque est fortement
amplifié jusqu’à la fin de la semaine prochaine," indique la Préfecture.



La vigilance est égalememt de mise dans l'Aude. La Préfecture prévient : "en raison du risque sévère feux de forêts sur une grande partie du département il est rappelé de ne pas utiliser de matériel susceptible de générer une étincelle."
 

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus