• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'incendie qui menaçait les habitations sur les hauteurs de Banyuls-sur-Mer a été fixé

Le feu a pris avant le lever du jour au quartier haut de la Salette à Banyuls-sur-Mer - 5 septembre 2019. / © Céline Llambrich/ France 3 Pays catalan
Le feu a pris avant le lever du jour au quartier haut de la Salette à Banyuls-sur-Mer - 5 septembre 2019. / © Céline Llambrich/ France 3 Pays catalan

C'est au lieu-dit de la Salette, sur la route des crêtes au-dessus de Banyuls-sur-Mer, que le feu s'est déclaré vers 5h du matin ce jeudi. A la mi-journée, 33 hectares ont brûlé et le feu a été fixé. La centaine de personnes évacuées a pu rentrer chez elle.

Par Sylvie Bonnet

33 hectares de collines ont  été détruits par les flammes. Selon nos informations, les quelques 100 habitants de 2 lotissements évacués ont pu rentrer chez eux à la mi-journée.

C'est en effet un secteur d'habitations assez dense qui était en proie à un incendie depuis 5 heures ce jeudi matin sur les hauts de Banyuls-sur-Mer, comme a pu le constater très tôt Céline Llambrich, de France 3 Pays catalan.

 Depuis, plus de 150 pompiers, du pays catalan et d'ailleurs, ont lutté contre les flammes.

Le point sur l'incendie avec Marine Lesprit et Céline Llambrich, de France 3 Pays catalan
 
33 hectares détruits mais pas de victime à Banyuls .
Marine Lesprit et Céline Llambrich témoignent du violent incendie qui a embrasé les hauts de Banyuls-sur-mer.

Un contexte de tramontane inquiétant


Quelque 150 pompiers travaillent d'arrache-pied pour venir à bout du sinistre dans le quartier de la Salette, sur les hauteurs de Banyuls-sur-mer, sur la route des crêtes. Une zone particulièrement exposée à la tramontane qui souffle depuis ce matin sur la Côte Vermeille avec des rafales jusqu'à 80 km/h.


Phase critique à 9 heures


A 9 heures 15, les soldats du feu étaient dans une phase qualifiée de "critique" de leur intervention, le feu continuant de progresser sur le flanc droit, mais étant en passe d'être arrêté sur le flanc gauche. Ils tablaient sur une inversion du rapport de force en leur faveur d'ici 2 à 3 heures et attendaient le renfort de 4 Canadairs.
150 pompiers des P.-O. sont actuellement sur zone. 80 pompiers venus d'autres départements sont également attendus dans la matinée. 
 


Les pompiers catalans en alerte de l'autre côté de la frontière toute proche


Un Dragon de la sécurité civile était déjà sur zone, ainsi qu'un hélicoptère bombardier d'eau, tandis que de l'autre côté de la frontière, située à seulement 5 kilomètres du brasier, dans la partie sud de la commune, les pompiers de Catalogne étaient pré-positionnées, prêts à venir prêter main forte à leurs homologues des Pyrénées-Orientales.
 

 

Sur le même sujet

33 hectares détruits mais pas de victime à Banyuls .

Les + Lus