INSOLITE. "Dédé part en vacances" : quand la gendarmerie utilise l'humour pour sensibiliser et prévenir les cambriolages

Alors que les vacances ont commencé lundi 6 avril pour toute la zone C, les gendarmes de l'Hérault ont décidé de sensibiliser les citoyens aux cambriolages. Si vous avez prévu de partir en vacances, l'astuce de la gendarmerie pour éviter les vols pourra vous intéresser.

Cette fois-ci, "Dédé" ne se fait pas remonter les bretelles. Coutumiers des posts humoristiques sur les réseaux sociaux, les gendarmes de l'Hérault ont de nouveau utilisé leur personnage phare. Et pour une fois, "Dédélinquant" n'a pas fait d'excès de vitesse ou ne s'est pas garé sur une place pour personne handicapée, Dédé est simplement parti en vacances avec sa famille.

"Dédé a décidé de partir en vacances et a demandé aux gendarmes de l’Hérault (qu’il connaît plutôt bien maintenant…) de venir surveiller sa maison pendant ses vacances", indique dans son poste la gendarmerie de l'Hérault.

Prévenir les cambriolages

Alors pour rassurer Dédé, les gendarmes lui ont confié une astuce : "l'Opération tranquillité vacances (OTV)". Crée en 1974 par le ministère de l'Intérieur, le dispositif permet d'indiquer aux services de police et gendarmerie son départ en vacances, et ainsi bénéficier d'une surveillance de son domicile grâce aux passages de brigades.

Le ministère conseille par ailleurs de ne pas poster d'informations indiquant un départ en vacances sur ses réseaux sociaux, de faire relever ou transférer son courrier et enfin de transférer les appels du téléphone fixe sur le portable.

L'inscription au dispositif "Opération tranquillité vacances" est possible en commissariat, gendarmerie, ou bien en ligne.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité