Lansargues : des tonnes d'emballages usagés stockés dans un hangar agricole

À Lansargues, dans l'Hérault, l'entreprise spécialisée dans le traitement des emballages ménagers, Delta Recyclage, a pris feu ce samedi 24 août, en fin d'après-midi. L’agglomération du Pays de l'Or a trouvé un plan B surprenant pour stocker ses déchets.

Lansargues - 16 camions benne vont déverser le contenu des poubelles jaunes dans cet hangar prêté gracieusement par un éleveur de chevaux à l'agglomération - 28 août 2019
Lansargues - 16 camions benne vont déverser le contenu des poubelles jaunes dans cet hangar prêté gracieusement par un éleveur de chevaux à l'agglomération - 28 août 2019 © FTV - I.Bris
Ce matin, c’était le premier ramassage des poubelles jaunes du tri sélectif après l’incendie de l’usine de compactage samedi dernier.

Et pour stocker les tonnes d’emballages ménagers récupérés chaque semaine, l’entreprise a trouvé un site surprenant : le hangar d’un éleveur de chevaux  à Lansargues.
 



Une solution qui permet de continuer à gérer les déchets triés dans cette communauté d'agglomération qui comprend 8 communes :

Préserver le geste de tri c’était quelque chose d’important, la solution de facilité c’était d’envoyer ces tonnages en incinération mais on a souhaité conserver le tri.

explique Kristelle Fourcadier, directrice environnement de l’agglomération du Pays de l’Or.

Jusqu’à lundi prochain, 30 à 35 tonnes de de cartons, bouteilles en plastique, boîtes de conserve, seront stockés chez cet éleveur avant d'être rechargés dans des camions puis traités par la suite à l’usine de Nîmes.

Cette solution provisoire complique la gestion de ces emballages puisque l'usine de Nîmes ne pourra les compacter que l'après-midi, il faudra donc doubler les équipes de ripeurs.

 
Lansargues - les emballages issus des poubelles jaunes sont stockés provisoirement dans un hangar agricole - 28 août 2019
Lansargues - les emballages issus des poubelles jaunes sont stockés provisoirement dans un hangar agricole - 28 août 2019 © F3LR/I.Bris

Cette alternative ne devrait à priori pas coûter plus d’argent aux habitants puisque l’agglomération compte faire jouer les assurances pour couvrir ces frais.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déchets ménagers environnement société faits divers incendie insolite
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter