Ligue 1 : malgré deux penalties arrêtés, Montpellier s'incline face au PSG

Le MHSC s'est incliné à domicile face au Paris Saint-Germain (1-3), mercredi soir, lors de la 21e journée de championnat de France. Le nouveau gardien montpelliérain, Benjamin Leconte, a pourtant réussi l'exploit d'arrêter deux penalties de Killian Mbappé, sorti sur blessure au bout de 20 minutes de jeu.

Benjamin Lecompte - le nouveau gardien montpelliérain - s'est illustré en arrêtant deux penalties mercredi soir face au PSG, trois jours après son premier match sous le maillot du MHSC. Une rencontre face à Auxerre durant laquelle il avait déjà stoppé... un penalty. Si les Montpelliérains s'étaient imposés face à l'AJA (062), ils ont en revanche perdu contre les Parisiens (1-3). 

Un penalty retiré, deux arrêts

Après six minutes de jeu seulement, le PSG hérite d'un penalty pour une faute de Christopher Jullien sur l'ancien Madrilène Sergio Ramos. C'est Kilian Mbappé qui se charge de le tirer. Mais la frappe croisée de l'attaquant a été détournée Benjamin Lecomte. Parti trop tôt, ce dernier a été sanctionné par l'arbitre Jérémie Pignard qui a donné le penalty à retirer.

La seconde tentative de Mbappé, dans l'angle opposé, a été cette fois déviée sur le poteau par le successeur de Jonas Omlin, parti à Mönchengladbach. Kilian Mbappé est décidément maudit devant Montpellier. Le 13 août au Parc des Princes, lors du match aller (5-2), il avait également raté son penalty face à l'international suisse. 

Le portier montpelliérain a eu bien du mal à expliquer ces deux arrêts au terme de la rencontre. "Je ne sais même pas quoi vous dire par rapport à ça..., sourit le gardien du MHSC. Le premier, il y a les statistiques qui font que... Le deuxième, il y a un peu de jeu mental, il y a un peu plein de choses, ça a payé aujourd'hui. Malgré le résultat, je suis vraiment content de ce qu'on a pu proposer sur le plan défensif." 

"Pas de regrets"

A la mi-temps, les joueurs sont rentrés au vestiaire sur un score nul et vierge. Mais le MHSC s'est finalement incliné trois buts à un face aux Parisiens. "On peut avoir quelques regrets, il ne faut pas non plus s'abattre, a expliqué Benjamin Lecomte. Je pense qu'on est dans la continuité d'Auxerre, on montre plein de bonne choses, des choses qui était peut-être un peu compliqué il y a quelques matches. Aujourd'hui, même si le résultat est de trois - un, on a montré un bel état d'esprit d'équipe et je reste persuadé que je reste que ça va nous servir pour la suite."

Lors de la conférence de presse d'après-match, Romain Pitau, l'entraineur du MHSC, a expliqué ne pas avoir de regrets : "C'est une déception, mais pas de regrets, on avait pris l'option de laisser le ballon à Paris en serrant le jeu intérieur. J'ai aimé le comportement de mes joueurs."

Ecrit avec AFP.