MÉTÉO. Fortes pluies : "on part tellement de loin", jusqu'à 100 millimètres de précipitations mais un arrosage toujours insuffisant

Des précipitations ont eu lieu pendant 24 heures sur tout l'ex-Languedoc-Roussillon, ce mardi 14 mai 2024. Un arrosage généralisé qui fait du bien au territoire. Même si certains lieux restent en déficit.

Des cumuls de pluie atteignant presque les 100 millimètres par endroits : mardi 14 mai 2024, la journée a été, comme prévu, très pluvieuse sur tout l'ex Languedoc-Roussillon. Si cet arrosage généralisé a fait du bien au territoire, certains lieux sont toujours en déficit.

100 millimètres au Pic Saint Loup

Sur sa page Facebook, Météo Languedoc a publié une carte bilan des cumuls des dernières 24 heures, précisant que "l'arrosage aura été généralisé à 100% de la région".

Cependant les précipitations n'ont pas été réparties de la même manière suivant le territoire :

  • 10/15 mm sur les Pyrénées-Orientales et l'Aude
  • 10 à 20 mm sur l'ouest de l'Hérault
  • 50 à 100 mm sur l'est de l'Hérault et l'ouest du Gard, sachant que les plus gros cumuls ont été relevés du nord de Montpellier à Brissac

Depuis environ un mois et demi, la région est ponctuellement arrosée. Ces pluies ont-elles réduit le déficit d'eau constaté sur le territoire ?

Est-on encore en déficit d'eau ?

Le directeur des opérations de l'entreprise Predict, Guillaume Ferry, explique que "sur la région Montpelliéraine, il n'y avait pas vraiment de déficit, notamment avec les précipitations observées depuis un mois et demi".

En revanche, pour Béziers, Narbonne et Perpignan "ces endroits qui ont le plus besoin d'eau n'ont vu qu'une petite dizaine de millimètres de précipitations".

Malgré ces pluies récentes, cela ne suffit pas à compenser l'anomalie d'humidité. Ces endroits sont toujours dans des valeurs et des stocks en eau dans les sols inférieurs à la normale.

Guillaume Ferry - directeur des opérations de l'entreprise Predict

Sans être suffisantes, ces averses successives sont "plutôt de bons signaux" pour le Roussillon, le Biterrois et le Narbonnais, "on part tellement de loin qu'il va falloir encore d'autres épisodes de cet ordre pour compenser les déficits".

Fin avril 2024, on a comptabilisé 70 mm de pluie, sur les hauteurs de Perpignan. Un phénomène qui n'a pas été vécu depuis plus de deux ans.

Guillaume Ferry - directeur des opérations de l'entreprise Predict

Prévisions météo

Dans les jours à venir, quelques averses seraient prévues "mais pas d'épisodes semblables ni significatifs", précise Guillaume Ferry.

Le temps restera un peu perturbé pendant encore une dizaine de jours. Il n'y a pas de période sèche qui s'annonce.

Guillaume Ferry - directeur des opérations de l'entreprise Predict

Selon Météo France, ce mercredi 15 mai 2024, des orages sont probables "le plus souvent de faible intensité". Le service météorologique a placé le Gard et la Lozère en vigilance jaune orage, pluie inondation et crues.