MHSC-Nantes : la rencontre interrompue par la colère des ultras de Montpellier

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bérénice Del Tatto avec l'AFP

Les ultras de Montpellier ont interrompu la rencontre MHSC-Nantes ce dimanche 15 janvier 2023. Boycott, fumigènes, banderoles... Ils ont manifesté leur mécontentement au sujet de la situation sportive du club. Montpellier s'est incliné finalement 0-3 sur sa pelouse.

Les Nantais sont retournés au vestiaire ce dimanche 15 janvier 2023. Sur la pelouse de la Mosson, à Montpellier, des jets de projectiles sont venus interrompre la rencontre de la 19e journée de Ligue 1.

15 minutes de jeu et un coup de sifflet

L'arbitre Thomas Léonard siffle à la 15eme minute de jeu en raison de jets d'engins pyrotechniques sur la pelouse. Il a invité les deux équipes quitter le terrain en attendant que le calme revienne. Le match aurait définitivement été arrêté en cas de nouveau jet de fumigènes mais les joueurs ont pu regagner la pelouse.



Mécontents des résultats de leur équipe, qui a perdu mercredi 6-1 contre Nice en championnat, les supporters ultras de Montpellier n'avaient pas assisté au premier quart d'heure de la rencontre avant de regagner leur place et de jeter des fumigènes sur la pelouse de la Mosson.

Dans cette ambiance électrique, les joueurs Héraultais ont paru balbutier leur football, à l'image de Mamadou Sakho, coupable d'un gros raté défensif sur le 2-0 (81e). Ils ont même terminé le match à neuf contre onze après les expulsions de Wahbi Khazri (jeu dangereux) et Elye Wahi (2e jaune pour simulation). Les Montpelliérains s'inclinent finalement 0-3 face aux Canaris (Girotto (45e+13), Mohamed (81e), Blas (84e)).

"C'était un match compliqué, il va falloir s'arracher jusqu'au bout", a commenté sur Amazon Prime le capitaine Téji Savanier. "On n'est pas en réussite aujourd'hui donc les supporters montrent leur mécontentement. Nous on reste focalisé sur le terrain et on sait que ça va tourner", a affirmé le défenseur Christopher Jullien.

Cette troisième défaite consécutive laisse le MHSC à la 15e place du classement de la Ligue 1, à deux points seulement de la zone rouge.

Ecrit avec AFP.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité