Montpellier : 8 mois ferme pour le passager d'un Uber qui avait agressé sexuellement une jeune femme dans le VTC

Montpellier : commissariat central - / © F3 LR
Montpellier : commissariat central - / © F3 LR

Le 8 septembre dernier, faisant acte de civisme, un chauffeur Uber avait conduit directement son client au commissariat de Montpellier après que ce dernier ait agressé sexuellement sa co-passagère. Ce client vient d'être condamné à 18 mois de prison dont 10 avec sursis et 2 ans de mise à l'épreuve.

Par Valérie Luxey

Nous vous avions raconté cette histoire au début de l'automne 2019. Le 8 septembre, le chauffeur d'un VTC (Véhicule de Transport avec Chauffeur) Uber montpelliérain avait conduit directement son client au commissariat après avoir constaté que ce dernier tentait d'agresser sexuellement sa co-passagère. Ce 6 novembre, l'homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Montpellier.


Aménagement de peine


Agé d'une cinquantaine d'années, le prévenu a écopé de 18 mois de prison, dont 10 avec sursis. Une condamnation assortie de 2 ans de mise à l'épreuve. Mais aucun mandat de dépôt n'a été requis : il sera convoqué ultérieurement en vue de l'aménagement de sa peine, a-t-on appris auprès du greffe du tribunal.


Attouchements dans le VTC


La victime, une jeune femme d'une vingtaine d'années, rentrait à pied de la boîte de nuit "Le Pulp" au petit matin du 8 septembre 2019, lorsque le client du Uber avait demandé au chauffeur de s'arrêter à sa hauteur pour lui proposer de profiter de sa course. S'en étaient suivis des attouchements, palpations et contacts buccaux notamment des parties intimes de la jeune fille.


Le civisme du chauffeur


Le chauffeur Uber avait alors décidé de dévier sa course pour livrer directement l'agresseur, en état d'ivresse, à l'hôtel de police de Montpellier.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus