Montpellier : Airbnb la plateforme qui rapporte gros

© MAXPPP
© MAXPPP

Le site de location d'appartements entre particuliers a publié ses chiffres pour l'année 2017. Au total près de 700 000 voyageurs ont utilisé Airbnb dans la région Languedoc-Roussillon, soit un impact économique de 524 millions d'euros. Montpellier arrive en tête des villes les plus fréquentées. 

Par Eline Erzilbengoa

Ce constat risque de faire grincer des dents du côté des hôteliers, et pourtant plus rien n'arrête la plateforme Airbnb. Avec 717 000 voyageurs dans la région Languedoc-Roussillon, le site de réservation rapporte gros à ses utilisateurs : 524 millions d'euros dont 250 millions rien que sur le département de l'Hérault. 

© Capture dataville.byairbnb.com
© Capture dataville.byairbnb.com

C'est ce dernier qui est le plus prisé, notamment grâce à la ville de Montpellier. Avec 6 000 annonces parues et 150 000 voyageurs, les hôtes proposant un appartement ou une chambre à la location ont un revenu moyen de 1 400€ par an. 

De quoi mettre du beurre dans les épinards, mais ce n'est rien en comparaison avec d'autres petites communes où les revenus annuels culminent à près de 10 000 euros. C'est le cas de Saint-Victor-la-Coste dans le Gard. Avec seulement 20 annonces sur le site et 400 voyageurs, les hôtes touchent 9 700€ par an. C'est en effet à la campagne que l'on trouve les plus belles prestations et donc les plus coûteuses...

© Capture dataville.byairbnb.com
© Capture dataville.byairbnb.com

Et la taxe de séjour ?


Cependant l'un des principaux reproches fait à Airbnb reste la fiscalité. Depuis 2016, la taxe de séjour est directement collectée par le site dans les villes où un accord a été passé. Dans ce cas, la plateforme se charge de remettre les taxes collectées aux autorités fiscales compétentes pour le compte des hôtes.

C'est le cas de la métropole montpelliéraine, désormais dotée d'une plateforme télé-déclarative pour collecter la taxe de séjour. La métropole indique que la taxe s'élève à 0,70 centimes par nuitée. Un complément devra néanmoins être versé pour les hébergements classés.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus