Montpellier : le blocage de la faculté Paul Valéry est levé

8 mars 2018 : 9e jour de blocage à la faculté Paul Valéry de Montpellier / © France 3 LR
8 mars 2018 : 9e jour de blocage à la faculté Paul Valéry de Montpellier / © France 3 LR

L'université entamait aujourd'hui son 9e jour non consécutif de blocage. À la suite du vote de l'Assemblée générale ce jeudi, le blocus est enfin levé. Pour autant, le manque de cours peut porter préjudice à de nombreux étudiants. 

Par E.E / France 3 LR

Ce 9e jour de blocus a du mal à passer pour ces étudiants en info-communication de la faculté Paul Valéry. "Nous sommes en troisième année, nous avons un mémoire à rendre et on ne peut pas avancer", déplore une étudiante.

L'énervement se mélange au stress à l'approche des partiels. Les étudiants se rassemblent donc à la bibliothèque de l'Université, comble mais toujours libre d'accès.

Quand je vais me présenter et leur dire que je ne peux pas présenter mes notes du deuxième semestre, parce que ma faculté m'a bloquée pendant deux semaines, il faut se dire super quelle formation elle a reçu cette étudiante


Parmi eux, Maurine, candidate à plusieurs masters événementiels en France. Après deux mois de stage, cette Montpelliéraine doit rattraper des cours, et constituer un dossier.

Selon elle, le blocus pourrait compromettre ses chances. "Quand je vais me présenter et leur dire que je ne peux pas présenter mes notes du deuxième semestre, parce que ma faculté m'a bloquée pendant deux semaines, il faut se dire super quelle formation elle a reçu cette étudiante", regrette-t-elle.

600 voix pour la levée


En fin de matinée, l'Assemblée Générale est plus dense et houleuse que jamais. Pour certains, c'est l'occasion de faire valoir l'urgence de leur situation face au blocus."J'ai un stage à faire à l'étranger dans deux semaines, si l'administration est bloquée, je ne peux pas faire signer ma convention et donc je ne suis pas assurée", s'inquiète Benoît, étudiant en Licence 3 en Langues Etrangères Appliquées.

Après une lettre ouverte pour l'arrêt du blocage, une pétition en ligne, les anti-blocus ont finalement été entendus. Résultat de l'Assemblée Générale : 600 voix pour la levée du blocus, et 487 contre.

Demain, les étudiants de Paul Valéry devraient donc retrouver les bancs de l'université.

Montpellier : l'appel des anti-blocus de l'Université Paul Valéry
Le blocage qui dure depuis 9 jours à la faculté Paul Valéry divisent les étudiants.  - France 3 LR - Romain Nowicki et Juliette Morch

 

Sur le même sujet

Aude : la pyrale du buis cause de nombreux dégâts

Les + Lus