Montpellier : cela fait quinze ans qu'un contribuable octogénaire paie les impôts de son homonyme

Publié le
Écrit par Léa Bouquet
Depuis 2006, cet homme de 83 ans doit payer les impôts... de son homonyme !
Depuis 2006, cet homme de 83 ans doit payer les impôts... de son homonyme ! © Vincent Voegtlin / MAXPPP.

Le destin a joué un sacré tour à Francis Lopez. Depuis 2006, ce Montpelliérain de 83 ans doit payer les impôts de son homonyme, né le même jour et dans la même ville que lui. Jusqu'à maintenant sourde à son problème, l'administration fiscale s'est finalement engagée à le résoudre rapidement...

Les Messieurs Martin, Dupont et Durand ne diront pas le contraire : il est difficile de porter un nom courant, surtout lorsque l'on est confronté à la complexité de l'administration française.

Mardi 24 août, la journaliste Marie Dupin, qui aide les auditeurs à régler leurs problèmes du quotidien, a dévoilé l'étonnante histoire de Francis Lopez dans l'émission matinale d'Apolline de Malherbe sur RMC et BFM TV.

Chaque année depuis 2006, ce Montpelliérain de 83 ans est contraint de payer les impôts d'un autre Francis Lopez, en plus des siens. La faute à son organisme de retraite complémentaire, qui se trompe à chaque fois dans sa déclaration de revenus.

Nés "dans la même ville, le même jour, avec le même nom"

"Je suis né dans la même ville, le même jour, avec le même nom et le même prénom", confie l'Héraultais au micro de la chaîne. "On a le même numéro de sécurité sociale, sauf les trois derniers chiffres."

Pendant plusieurs années, Francis Lopez a réussi à contourner le problème : il déduisait de sa feuille d'imposition les montants qui revenaient à son homonyme et qu'il n'avait donc pas perçu. Or, depuis la mise en place de l'impôt à la source, l'astuce ne fonctionne plus. Dernièrement, le retraité a dû régler la somme de 700 euros pour l'autre Francis Lopez.

"L'ennui, c'est que si rien ne se passe, je serai encore prélevé les prochaines années", craint l'octogénaire. Selon lui, les services des impôts n'ont jusqu'à présent pas réussi à régler sa situation, malgré ses nombreuses sollicitations. Même chanson, on pourrait dire opérette... pour Francis Lopez, du côté de son organisme de retraite complémentaire.

Bonne nouvelle toutefois : avec l'intervention du média, le problème de notre Montpelliérain devrait être réglé sous quelques jours. C'est l'autre Francis Lopez qui risque d'être surpris en ouvrant sa boîte aux lettres !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.