REACTION - Montpellier : le coronavirus qualifie les basketteuses du BLMA pour les quarts de finale de l'Euroligue

Battues le 26 février par Gérone, les basketteuses de Lattes/Montpellier se qualifient quand même pour les quarts de finale de l'Euroligue suite au forfait des Hongroises de Sopron, qui refusent d'affronter les Italiennes de Schio par peur du coronavirus. La réaction du coach lattois.
 

Les basketteuses du BLMA lors de la saison 2018/2019
Les basketteuses du BLMA lors de la saison 2018/2019 © Michael Esdourrubailh / MAX PPP
C'est une victoire sur tapis vert, mais les joueuses de Lattes/Montpellier la savourent quand même : elles viennent d'obtenir leur billet pour les quarts de finale de l'Euroligue féminine de basket.

Car elles ont beau avoir perdu ce mercredi 26 février 2020 à domicile contre les Catalanes de Gérone (57-44), elles accèdent aux phases finales puisque le forfait des Hongroises de Sopron face aux Italiennes de Schio est confirmé. Joint par téléphone, l'entraîneur du BLMA, Thibaut Petit, n'a pas caché sa joie ce matin :
 

De toute manière, je ne voyais pas Sopron gagner contre Schio, donc on aurait quand même été qualifiés et c'est mérité ! Après 9 victoires et 7 défaites, on a fait un beau parcours, avec de vraies performances à Sopron et Koursk et des succès à domicile, sans des joueuses absentes sur la fin. On est très heureux !


Le Coronavirus crée la psychose


Les basketteuses hongroises ont en effet refusé de se rendre à Ljubljana (Slovénie) pour disputer cette rencontre qui devait avoir lieu ce jeudi 27 février et qui a été annulée, tout comme celle devant opposer le Reyer Venezia au TTT Riga. Les Lettones non plus n'ont pas voulu affronter leurs adversaires italiennes. En cause dans les deux cas : la peur du coronavirus.


Volonté de protéger les joueuses et les supporters


Les deux clubs italiens en cause sont situés en Vénétie, l'une des provinces transalpines où sévit la pandémie. Sur son site internet, le Sopron Basket explique :
 

Nous nous protégeons, notre communauté, notre ville et la population de la Hongrie ! Nous prenons la responsabilité de notre décision, même si cela affecte négativement notre club. 


Le déplacement des matches ne suffit pas à rassurer


La FIBA (Fédération Internationale de Basket Ball) avait pourtant pris la précaution de déplacer ces deux rencontres en terrain neutre, dans la capitale slovène Ljubljana, pour éviter aux joueuses d'avoir à se rendre en Vénétie. Cela n'a donc pas suffi à rassurer les sportives. Ce vendredi matin 28 février, le club de Sopron, par la voix de son président Zoltán Török, assume sa décision :
 

Nous avons envisagé toutes les possibilités. Je commenterai la décision de la FIBA après la fin de l'Euroligue. Continuons à travailler, en nous concentrant sur le championnat de Hongrie et la Coupe de Hongrie! 

 


Une réaction que comprend Thibaut Petit, mais l'entraîneur du BLMA aurait fait d'autres choix :
 

C'est un choix du club mais aussi de la ville : celui de protéger les citoyens de Sopron. Mais à leur place, on y serait allés. La fédération avait mis toute la sécurité nécessaire en place, elle ne met pas nos vies en danger !


Conséquences sportives


La FIBA a donc décidé d'annuler ces rencontres et de déclarer les forfaits du Sopron Basket et du TTT Riga. Dans un communiqué publié sur son site internet, la fédération précise :
 

Sopron Basket et TTT Riga ont  informé la FIBA ​​Europe qu'ils ne voyageraient pas, invoquant des problèmes de santé liés à l'épidémie de coronavirus en Italie.
Le juge n'a trouvé aucun motif à l'appui de leur argumentation et a statué en conséquence.
Conformément aux règles officielles du basket-ball, les matchs ont été attribués à leurs adversaires respectifs avec un score de 20-0. De plus, les équipes perdantes recevront 0 point au classement.

    

Qualification du BLMA sur tapis vert


Voilà qui fait les affaires du BLMA. Le club de Lattes/Montpellier n'a pas tardé à réagir à l'annonce de sa qualification, via son compte Twitter :
 


Des quarts de finale historiques pour les Françaises


Avec la qualification des basketteuses héraultaises, c'est la première fois que le basket féminin français place trois clubs dans le top 8 européen, dont voici le tableau. Les Lattoises affronteront les Russes d'Ekaterinburg en Russie le 11 mars 2020 en match aller et en match retour à domicile le 14 mars, avec éventuellement un match d'appui chez leurs adversaires le 25 mars  :
 
Car mercredi, les Lyonnaises de l'ASVEL ont décroché leur place grâce à leur victoire sur lesTurques de Fenerbahçe (78-65) et le Tango Bourges s'est également qualifié, malgré sa défaite en Russie à Orenbourg (74-65).


Les Italiennes de Schio elles aussi qualifiées


Ces quarts de finale de l'Euroligue féminine de basket n'ont toutefois peut-être pas fini de faire parler d'eux, puisque les Italiennes de Schio, au cœur de la psychose, se retrouvent elles aussi qualifiées. Elles doivent affronter les Tchèques du ZVVZ USK Praha. Le premier match devrait avoir lieu le 11 mars à Královec, en République Tchèque.


"On peut être inquiets mais l'instant on voyage et on joue"


Là encore, Thibaut Petit se veut confiant :
 

Je ne sais pas comment ça va tourner : on peut avoir une suspension de tous les championnats par exemple. On peut se montrer inquiets par rapport à l'évolution de l'épidémie. On va peut-être se procurer des masques parce qu'on fréquente pas mal d'aéroports. Mais pour l'instant, ce n'est pas un sujet dont on discute entre nous : on voyage et on joue.


Un quart de finale en apothéose face aux meilleures du monde


Cap donc sur ce quart de finale face à Ekaterinburg, les 11 et 15 mars prochains. Des "matches de gala" pour l'entraîneur héraultais :
 

Les Russes d'Ekaterinburg sont au-dessus du lot en Europe et dans le monde : y a pas une équipe aussi forte que ça ! Pour nos fans, c'est une récompense de les recevoir. On sait qu'on a peu de chances, mais on va les jouer à fond !


Et Thibaut Petit donne rendez-vous aux supporters le 15 mars à Lattes pour le match retour.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
basket-ball sport basket eurocoupe femmes société coronavirus santé
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter