Montpellier : une députée LREM délocalise la fontaine des Trois Grâces de la place de la Comédie... à Nantes

Une photo de la place de la Comédie à Montpellier fait le buzz sur les réseaux sociaux. Une députée de Loire-Atlantique s'en est servie pour illustrer son annonce de candidature à l'investiture LREM à la mairie de... Nantes. Un bug géographique suivi de parodies de tweets très amusantes.

Cette photo de la place de la Comédie à Montpellier fait le buzz sur les réseaux sociaux. Une députée de Loire-Atlantique s'en est servie pour illustrer son annonce de candidature à l'investiture LREM à la mairie de... Nantes.
Cette photo de la place de la Comédie à Montpellier fait le buzz sur les réseaux sociaux. Une députée de Loire-Atlantique s'en est servie pour illustrer son annonce de candidature à l'investiture LREM à la mairie de... Nantes. © F3 LR

Une photo postée sur son site internet par une députée de Loire-Atlantique, qui annoncait sa candidature à l'investiture La République en Marche pour les élections municipales à Nantes, a beaucoup amusé les réseaux sociaux. Et pour cause, l'illustration était en fait une vue de Montpellier... Oups !!
 


A Nantes, ne pas confondre Ayrault et Hérault !


Mercredi cette députée, Sophie Errante, a dit sur son site internet que pour remporter l'élection il fallait aller au delà des frontières de son mouvement. Et c'est la frontière géographique qu'elle a élargi en illustrant son propos avec un cliché de la fontaine des 3 Grâces à Montpellier. Elle l'a confondu avec celle de la Place Royale... à Nantes.
 
Sophie Errante illustre l'annonce de sa candidature par une photo de Montpellier
Sophie Errante illustre l'annonce de sa candidature par une photo de Montpellier © MaxPPP


Les internautes ironiques se sont défoulés et ont rivalisé d'imagination pour parodier cette bourde de la députée.

Un hashtag #jouelacommeerrante s'est répandu. Certains ont publié des photos de Disneyland pour briguer la mairie de Montégut ou bien celle de Marseille avec une photo de la Tour Eiffel. On pouvait lire aussi "hâte de découvrir les Arênes de Nantes".
On a aussi trouvé des photo-montages de la candidate postulant à la mairie de Cherbourg avec une illustration de la Tour de Pise. Des élus de sensibilité politiques différentes s'en sont également donnés à coeur joie.
 


L’erreur est humaine


La députée à la géographie errante a réagi avec humour en indiquant que l'erreur était humaine. Sophie Errante connaît pourtant bien Nantes pour y être née et pour être maire d'une commune voisine.
Elle a expliqué que la photo avait été publiée par erreur en interne sans être vérifiée. Depuis le tweet a été retiré et la photo changée. Et malgré cette entrée en matière râtée mais très médiatique, elle a confirmé qu'elle était bien candidate à la mairie de... Nantes.

Ses adversaires politiques n'ont pas raté l'occasion d'une petite moquerie.
   
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique élections insolite réseaux sociaux société internet sorties et loisirs la république en marche