Montpellier : étranglée lors de jeux intimes, un homme mis en examen pour homicide volontaire sur sa compagne

Un homme de 50 ans a été mis en examen mardi pour le meurtre de sa compagne et écroué à Montpellier. Il l'aurait étranglée dans le cadre de jeux intimes. 

Dimanche, le quinquagénaire a appelé les services de police pour signaler le décès de sa compagne.
Dimanche, le quinquagénaire a appelé les services de police pour signaler le décès de sa compagne. © Guillaume Bonnefont / MAXPPP

Un homme de 50 ans a été mis en examen mardi pour homicide volontaire. Il a depuis été écroué.

Dimanche, le quinquagénaire a appelé les services de police. Il leur signale le décès de sa compagne et raconte aux agents « l'avoir étranglée dans le cadre de jeux intimes consentis sur fond d'alcool ».

Selon l’AFP, sur place, « des bouteilles d'alcool fort ont été retrouvées vides, dans un logement peu investi. Le corps de la victime gisait sur le lit ».

Le couple déjà condamné pour trafic de stupéfiants

Dimanche, il a été placé en garde à vue. Elle a ensuite été prolongée. Durant les auditions, le compagnon de la victime aurait confirmé ses premiers propos. Il a alors décrit son couple « comme un couple uni quoique dysfonctionnel pour avoir été déjà condamné ensemble pour des faits d'infraction à la législation sur les stupéfiants », déclare le parquet à l’AFP.

Lundi, l’autopsie a été réalisée sur le corps de la victime qui ne présentait aucune trace de lutte, pas de trace autour du cou ni de « traumatisme sanglant » mais des « stigmates internes d'une strangulation ».

L’heure du décès n’a pas été précisée par le parquet, mais il pourrait « remonter à plusieurs heures ».

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
police société sécurité