Montpellier : manifestation contre le concert de Bertrand Cantat

Lundi soir, Bertrand Cantat, le chanteur de rock se produisait au Rockstore à Montpellier, où une soixantaine de militants pour les droits des femmes a interpellé avec véhémence la file de spectateurs se pressant à l'entrée de la salle. / © PASCAL GUYOT / AFP
Lundi soir, Bertrand Cantat, le chanteur de rock se produisait au Rockstore à Montpellier, où une soixantaine de militants pour les droits des femmes a interpellé avec véhémence la file de spectateurs se pressant à l'entrée de la salle. / © PASCAL GUYOT / AFP

Lundi soir, Bertrand Cantat, le chanteur de rock se produisait au Rockstore à Montpellier, où une soixantaine de militants pour les droits des femmes a interpellé avec véhémence la file de spectateurs se pressant à l'entrée de la salle.

Par OLC avec l'AFP

Les manifestants, derrière des barrières, criaient à l'attention des spectateurs, à deux ou trois mètres de distance: "Vous n'avez pas honte?", ou encore: "Vous êtes complices!".


Vous êtes complices!


Les fans du chanteur n'ont pas répondu, sauf à travers l'envoi de quelques baisers ironiques. Ou une fan, un peu agacée: "Vous nous faites chier, on a envie d'écouter de la musique ce soir."


Conflit de famille


"Ma femme ne m'a pas accompagné ce soir, car ça la dérange trop", a glissé un spectateur. Une retraitée de 75 ans, venue manifester contre le concert, a confié "être en conflit avec [s]on petit-fils de 24 ans, qui, lui, va voir des concerts de Cantat".

Je souhaite au même titre que n'importe quel citoyen, le droit à la réinsertion


Pas de festivals cet été

Bertrand Cantat a annoncé lundi qu'il renonçait à se produire dans les festivals d'été alors qu'il fait face à une contestation grandissante pour ses concerts, 15 ans après la mort sous ses coups de Marie Trintignant."Je souhaite au même titre que n'importe quel citoyen, le droit à la réinsertion", explique-t-il sur sa page Facebook.

"Le droit d'exercer mon métier, le droit pour mes proches de vivre en France sans subir de pression ou de calomnie. Le droit pour le public de se rendre à mes concerts et d'écouter ma musique."

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus