Montpellier : manifestation des “stylos rouges”, les enseignants des collèges et lycées

Montpellier - manifestation des profs de collèges et lycées - 24 janvier 2019. / © F3 LR L.Calmels
Montpellier - manifestation des profs de collèges et lycées - 24 janvier 2019. / © F3 LR L.Calmels

350 manifestants à Montpellier, où une banderole proclamait "Gilets jaunes, stylos rouges, colère noire". La grève des profs de collèges et des lycées a été peu suivie. Ils ont défilé dans le calme contre la réforme du Bac.
 

Par Fabrice Dubault


Le mouvement de grève nationale dans les collèges et lycées, à l'appel de plusieurs syndicats d'enseignants, était suivi ce jeudi par 8% des professeurs selon le ministère de l'Education, une participation estimée à 33% par le Snes, premier syndicat du secondaire.

Plusieurs syndicats des enseignants du secondaire, dont le Snes-Fsu, Sud-Solidaires, la CGT-Educ'Action, le Snuep-FSU (pour l'enseignement professionnel), ont appelé à ce mouvement pour réclamer le retrait de la réforme du lycée, général et professionnel, du nouveau bac et de Parcoursup, ainsi que l'arrêt des suppressions de postes et une augmentation des salaires.
 
Montpellier : manifestation des "stylos rouges", les enseignants des collèges et lycées
350 manifestants à Montpellier, où une banderole proclamait "Gilets jaunes, stylos rouges, colère noire". La grève des profs de collèges et des lycées a été peu suivie. Ils ont défilé dans le calme contre la réforme du Bac. - F3 LR - Récit L.Calmels

A Montpellier, ils étaient 350 environ dans les rues de la ville.
Cette mobilisation à l'appel d'une large intersyndicale est révélatrice du mal-être des professeurs. Le constat des personnels enseignants est inquiétant pour l'avenir du système éducatif et des élèves.

La manifestation s'est achevée devant le rectorat. Une délégation a été reçue par le secrétaire général du recteur.
 

A Perpignan, ce jeudi matin, les enseignants se plaignent de la carte scolaire, aucun poste supplémentaire n'a été prévu. Une cinquantaine de profs ont manifesté devant l'inspection académique des Pyrénées-Orientales.
 
Perpignan - manifestation des enseignants - 24 janvier 2019. / © F3 LR
Perpignan - manifestation des enseignants - 24 janvier 2019. / © F3 LR

A Nimes, une centaine de manifestants, professeurs et lycéens réunis ont battu le pavé pour dénoncer notamment la réforme du lycée et du baccalauréat.
Réforme des lycées, du baccalauréat et de ParcourSup, arrêt des suppressions de postes, augmentation des salaires, les revendications sont nombreuses.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus