Montpellier : opération vélorution pour militer en faveur des pistes cyclables protégées en ville

Publié le Mis à jour le

Cyclistes urbains de tous pays, unissez vous grâce à vélorution, une manifestation qui consiste à rendre les vélos visibles. Un mode d'action revendicatif utilisé depuis les années 70 pour combattre le "tout voiture" en ville. Dimanche, c'est dans l'ouest de Montpellier que les cyclistes roulaient.

Fabrègues, dimanche, place de la mairie, un des 9 points de rassemblement de cette première vélorution de l'ouest montpelliérain.

Ils sont venus en famille, avec leur moyen de transport préféré, le vélo, bien décider à se montrer et surtout à se faire entendre.



Les mêmes scènes se sont répétées à Cournonterral, Pignan, Murviel-lès-Montpellier, Saussan, Saint-Georges-d'Orques, Lavérune et Saint-Jean-de-Védas.

Les groupes de cyclistes sont partis de ces différents villages pour ensuite se rejoindre.



40 minutes de voiture pour faire moins de 6 kilomètres. Les vélorutionnaires ont ensuite rejoint la célèbre départementale 613, cet axe très fréquenté et habituellement si dangereux pour les vélos.



Cyclistes urbains de tous pays, unissez vous grâce à vélorution, une manifestation qui consiste à rendre les vélos visibles. Un mode d'action revendicatif utilisé depuis les années 70 pour combattre le "tout voiture" en ville. Dimanche, c'est dans l'ouest de Montpellier que les cyclistes roulaient. ©F3 LR


Le point d'arrivée, c'est le parc de la Peyrière à Saint-Jean-de-Védas, chacun a pu y faire connaissance et évidemment parler... vélo.



En 2017, un classement plaçait Montpellier 4ème ville la plus embouteillé de France.



Alors pourquoi les politiques locaux sont-ils si frileux à développer des alternatives à la voiture ?

Le collectif déplacement ouest de Montpellier, lui, promet d'autres opérations de sensibilisation à la construction de pistes cyclables sécurisées en ville, dès septembre.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité