Montpellier : premier cas d’infection humaine au virus Usutu

Un nouveau virus, le Usutu, transmis par le moustique Culex a été découvert par des chercheurs montpelliérain de l’Inserm. Un homme en France, a été infecté par le virus et il a été soigné à Montpellier. Ce trentenaire est depuis sorti d’affaire.
Selon la préfecture du Tarn, il s'agit d'un cas importé.
Selon la préfecture du Tarn, il s'agit d'un cas importé. © Max Rosereau / Maxppp
La dengue, le Chikungunya, le Zyka et maintenant le virus Usutu. Selon les chercheurs de l’Inserm à Montpellier, ce virus est transmis par piqûre de moustique. Son nom ? Le culex !

On sait que le virus Usutu circule en Occitanie depuis au moins 2015. Donc on a essayé de voir s’il n’y avait pas des cas neurologiques.
Un seul cas a été recensé en France, à Montpellier, confie Yannick Simonin, entomologiste à l'Inserm de Montpellier. 

Ça s’est passé en 2016. L’homme d’une trentaine d’années aurait été infecté après que le moustique ait piqué des oiseaux migrateurs venus d’Afrique.

Olivier Sillam a soigné le patient infecté :

Il est arrivé avec une paralysie faciale. Son côté droit du visage ne pouvait plus bouger. Il avait des fourmis dans tous le corps et du côté droit principalement et des petits déficits moteurs. Un tableau assez atypique pour une paralysie faciale classique.


En France, un seul homme a été infecté.
En revanche, en Europe d’autres personnes ont été identifiées comme étant porteur de ce virus. 10 cas ont été recensés en Italie et 3 en Croatie. Le point positif c’est que ce virus ne se transmet pas d’hommes à hommes.

Le reportage de J-P.Faure et J.Mériot.
durée de la vidéo: 02 min 06
Montpellier : premier cas d’infection humaine au virus Usutu ©France 3 LR

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société sciences recherche sorties et loisirs moustique tigre