• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : le Printemps des Comédiens s'ouvre au cirque et à la danse

Montpellier - Théâtre Jean-Claude Carrière - archives / © F3 LR
Montpellier - Théâtre Jean-Claude Carrière - archives / © F3 LR

A la fois ouvert au monde et ancré à Montpellier et dans l'Hérault, le festival explorera une nouvelle fois du 31 mai au 30 juin le spectacle vivant, le théâtre d'abord mais aussi le cirque et cette année la danse. Le Printemps des Comédiens propose 37 spectacles, notamment au Domaine d'O.

Par Fabrice Dubault


Isabelle Adjani dirigée par Cyril Teste, Don Juan de Molière mis en scène par "l'enfant terrible" du théâtre européen Frank Castorf ou encore le Bourgeois gentilhomme vu par Jérôme Deschamps figurent parmi les temps forts du Printemps des Comédiens 2019 qui débute ce vendredi à Montpellier... pour un mois.

    

Un "Printemps majuscule", selon le président Jean-Claude Carrière


Il s'ouvrira avec une création de l'auteur, metteur en scène et chorégraphe Pascal Rambert intitulée "Mont Vérité". Un hymne à la beauté, la liberté et la jeunesse interprété notamment par le danseur et chorégraphe Rachid Ouramdane. 
Le festival offrira également une Première en France - le Don Juan de Molière, mis en scène par l'avant-gardiste allemand Frank Castorf, resté 25 années à la tête de la Volksbühne de Berlin.

Parmi les créations attendues, figure également le Bourgeois Gentilhomme joué et mis en scène par Jérôme Deschamps. La musique de Lully sera interprétée par Marc Minkowski et ses musiciens du Louvre dans la fosse de l'orchestre de l'Opéra Comédie.
Très attendue également, une des rares "apparitions" d'Isabelle Adjani sur scène, dans "Opening Night" d'après le scénario et film éponyme de John Cassavetes. L'actrice reprend sous la direction du dramaturge et metteur en scène Cyril Teste le rôle créé en 1977 par Gena Rowlands, celui d'une comédienne traumatisée par la mort tragique d'une de ses admiratrices.

Le festival permettra aussi de voir la pièce incandescente "Tous des Oiseaux" de Wajdi Mouawad couronnée du Grand prix de la critique ou encore "une maison" du chorégraphe Christian Rizzo, co-produit et accueillie par le festival Montpellier Danse.

Il s'achèvera fin juin avec une autre première en France : la Cerisaie d'Anton Tchékov mis en scène par le britannique Simon McBurney et jouée par l'une des plus prestigieuses troupes européennes, l'International Theater Amsterdam. 

Autre moment fort, le Warm Up - créé l'année passée - qui permet à de jeunes comédiens et metteurs en scène de faire connaître leur travail et ainsi de "se déployer tout à leur aise sous ces grands arbres que sont Castorf, McBurney ou Mouawad", selon les mots du directeur artistique du festival Jean Varela.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu Danse

Villetelle : reprise des fouilles sur le site archéologique d'Ambrussum

Les + Lus