Montpellier : Radio Clapas fête ses 40 ans avec quatorze concerts gratuits

Radio Clapas fête joyeusement ses 40 ans - avril 2018 / © France 3 LR / Nicolas Chatail
Radio Clapas fête joyeusement ses 40 ans - avril 2018 / © France 3 LR / Nicolas Chatail

Depuis le 28 mars dernier et jusqu’au 18 octobre prochain, Radio Clapas fête ses 40 ans. Cette radio associative qui a failli disparaître organise une dizaine de concerts gratuits dans Montpellier pour fêter quatre ans de diffusion.

Par Joane Mériot

L’histoire de Radio Clapas commence en 1978, c’est cette année-là qu’elle commence à émettre clandestinement. Trois ans plus tard, elle obtient une fréquence avec la libération des ondes.
C’est l’une des premières radio associative à avoir vu le jour. Mais elle a bien failli disparaître il y a quatre ans, noyée sous les difficultés financières.



Mais grâce à toute cette mobilisation, auditeurs, artistes, journalistes, la radio fête aujourd’hui ses 40 ans.

Le revirement, il y a quatre ans …


Même si il y a eu un revirement il y a quelques années, les 200 m2 de studios ont été refaits à neuf, le ton lui est toujours le même.
Elle est d’ailleurs la seule radio en France à avoir le label PIJ, Point Info Jeunesse, ce qui lui permet de travailler avec des mineurs en difficulté, en prison etc…

Le reportage de Carine Alazet et Nicolas Chatail 


Montpellier : Radio Clapas fête ses 40 ans avec quatorze concerts gratuits
Depuis le 28 mars dernier et jusqu’au 18 octobre prochain, Radio Clapas fête ses 40 ans. Cette radio associative qui a failli disparaître organise une dizaine de concerts gratuits dans Montpellier pour fêter quatre ans de diffusion. - France 3 LR - Carine Alazet et Nicolas Chatail

Un avenir plus serein


La radio a su rebondir, en 2017, la radio comptait 80000 auditeurs selon médiamétrie.  Après trois ans d’effort, la radio a remis aujourd’hui ses comptes à zéro, et prépare sereinement ses 40 avec quatorze soirées gratuites.

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Fac Paul-valéry bloquée : le prefet de l'Hérault se dit prêt à intervenir

Près de chez vous

Les + Lus